Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Weekender

Afrique : Les hôtels du groupe AccorHotels tonifient l’art

Ayant forgé sa renommée autour de la qualité de ses hôtels, le groupe AccorHotels s’ingénie depuis peu à sortir l’art endogène africain afin de le tonifier et d’en conter ses richesses.

Par Serges David

Le but d’une telle initiative est de favoriser l’éclosion de l’art africain jusqu’ici demeuré quasi-confidentiel du fait de plusieurs pesanteurs. Pour combattre ceux-ci et favoriser l’éclosion d’un art à la dimension de l’Afrique, le groupe AccorHotels participe à tous les festivals et autres événements artistiques de renommée internationale.

L’hôtelier, groupe AccorHotels, ne s’est pas arrêté à l’amorce de cette nouvelle dynamique. Puisque son hôtel le « Pullman Dakar Teranga » au Sénégal a été choisi comme l’endroit par excellence pour la tenue du Dak’Art.

Le but est aussi d’explorer la diversité culturelle des pays dans lesquels il est implanté. A cela s’ajoute une riche et plurielle programmation artistique et culturelle dans les hôtels du groupe AccorHotels.

Plusieurs évènements culturels attestent du changement de cap du groupe hôtelier. De fait, pour la seule période de juin 2018, on note une myriade d’activités allant du Street Art aux autres disciplines artistiques comme la Biennale de Dakar au Sénégal.

Ibis Styles Nairobi Westlands transformé en gigantesque tableau d’exposition  

Au Kenya, le groupe AccorHotels n’a pas fait les choses dans la demi-mesure. C’est dans l’ambiance chatoyante et colorée de Nairobi que l’hôtel l’Ibis Styles-Nairobi Westlands a fait preuve d’une imagination à ravir tous les amateurs et autres aficionados du Street Art…

Nairobi a la réputation d’être « la seule ville au monde » avec ses graffitis visibles sur ses murs et, fait un brin surprenant, sur les véhicules du service public.   

C’est donc dans cette tonalité que l’Ibis Styles-Nairobi Westlands, sans doute, pour aiguiser davantage l’appétit des Kenyans et autres étrangers pour ce type d’art a transformé sa façade en un lieu d’exposition. Devenant ainsi le premier édifice du pays à valoriser un art si avant-gardiste. Inévitablement l’hôtel est devenu un lieu d’attraction… et incontournable à Nairobi.

Cette action a permis aussi à l’artiste de rue, le Kenyan Wise Two, autodidacte  mondialement connu notamment pour ses fresques murales dans le monde, de réaliser des peintures murales à l’avant et à l’arrière de la façade de l’hôtel sur une durée de trois semaines.

Cette initiative n’est pas née ex-nihilo ou à brûle-pourpoint. Elle a pour cadre le programme Artist Playground by Pullman. C’est un projet qui donne la possibilité aux artistes confirmés ou émergents, d’exposer leurs œuvres au sein d’arts corners dans les hôtels Pullman.

Manifestement une œuvre qui a tenu en haleine les uns et les autres pour son côté captation de la diversité et la beauté des Kenyans. Wise Two a aussi participé à plusieurs projets communautaires au Kenya visant l’insertion des jeunes de la rue. Il a  – par le truchement du groupe AccorHotels – formé des artistes à l’avenir « prometteur ».

L’hôtelier ne s’est pas arrêté à l’amorce de cette nouvelle dynamique. Puisque son hôtel le « Pullman Dakar Teranga » au Sénégal a été choisi comme l’endroit par excellence pour la tenue du Dak’Art.

Pullman, centre de la créativité : lieu Arty

Cette biennale de l’art africain contemporain, Dak’Art est le baromètre en temps réel de la création artistique en Afrique et surtout de sa richesse ainsi que de sa diversité. Pendant une trentaine de jours des artistes venus de tous les pays du continent se produisent en des endroits culturels spécifiques rigoureusement sélectionnés de Dakar.

C’est d’ailleurs pour cela que les professionnels s’accordent à reconnaître que le Pullman Dakar Teranga est « le lieu Arty » durant les festivités. Le décor de l’hôtel, son architecture, sa beauté cadrent avec l’esprit du Dak’Art.

C’est naturellement au Pullman Dakar Teranga que s’est tenu le défilé – performance « Collection croisière » des stylistes Bull Doff. Dans le hall de l’hôtel, est exposée l’œuvre M2B4 de Niko de la Faye, artiste français basé en Chine. « M2B4 est un mobile représentant l’Univers. L’œuvre est composée de 12 miroirs géométriques se déplaçant de manière aléatoire au gré du vent ou d’impulsions humaines. Elle a été réalisée à Dakar en mai 2018 ».

Et par ailleurs « cette pièce fait partie du projet M2B initié en 2011 à Pékin et qui a depuis voyagé à travers la Chine (2012-2013), puis à Paris (2014) et à New York (2016). M2B4 est présentée ici comme prélude de l’arrivée de la sculpture M2B à Dakar en provenance de New York ».

Cette initiative n’est pas née ex-nihilo ou à brûle-pourpoint. Elle a pour cadre le programme Artist Playground by Pullman. C’est un projet qui donne la possibilité aux artistes confirmés ou émergents, d’exposer leurs œuvres au sein d’arts corners dans les hôtels Pullman.

Ce qui témoigne une fois encore de l’engagement de l’hôtelier dans la promotion de la création artistique contemporaine. A l’image de Pullman Dakar Teranga, le « Pullman Kinshasa » organise également tous les mois un vernissage dans son espace Artist Playground afin de promouvoir les artistes congolais.

Pullman Dakar Teranga accueille la Dakar Fashion Week

L’événement mode impulsé par la créatrice sénégalaise Adama Ndiaye, la Dakar Fashion Week sera cette année à sa 16è édition. Dans la région, cette Fashion Week est un événement majeur des plus branchés de la Jet Set, et des créateurs.

Prolongeant sa présence dans tout ce qu’il  y a de culturel, le groupe AccorHotels à travers le Pullman Dakar Teranga accueillera la conférence de presse de lancement le 21 juin ainsi qu’un grand défilé d’ouverture avec plusieurs stylistes, entre autres :  Jean Kassim Dembélé (Mali), Fadel Ndiaye (Sénégal), Tiya Ndiaye (Sénégal), Yvonne Jewnell (New York), Sisters of Africa (Sénégal), Face to Faith (Niger), Astou Mballo (Sénégal), Thiane Daigne (Sénégal), Adama Paris (Sénégal).

Pour donner davantage de tonus et d’énergie à cet évènement, de jeunes artistes sont aussi programmés, tous les jeudis, sur la terrasse du Teranga Lounge by Pullman et au N’Lounge du Novotel Dakar.

ENCADRE

Des faits et des actes

Jusqu’au 30 juin – « Revisiter les grands thèmes de l’art » – Exposition de Catherine Vieu au Sofitel Essaouira Mogador Golf & SPA

L’Art Gallery du Sofitel Essaouira Mogador Golf & SPA accueille l’exposition de l’artiste Cath Vieu qui propose une interprétation à sa manière de peintres qui ont marqué une époque et l’histoire de l’art.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts