Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

URGENT

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara réélu président

Le chef de l’Etat ivoirien sortant Alassane Ouattara est réélu président de la République avec 94,27 % des voix, a annoncé mardi la Commission électorale indépendante (CEI).

Par Serges David

L’élection présidentielle 2020 s’est déroulée avec un taux de participation  de 53,90%, a aussi indiqué la CEI.

Immédiatement, le candidat indépendant à cette élection présidentielle, Kouadio Konan Bertin dit « KKB » a félicité mardi le chef de l’Etat sortant Alassane Ouattara pour sa réélection.

« Incontestablement, M. Alassane Ouattara est arrivé en tête du scrutin, c’est pourquoi devant le peuple ivoirien je veux le féliciter, le président de la République, pour sa réélection », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Abidjan.

Le candidat malheureux a aussi appelé à « la convocation immédiate d’une conférence de dialogue national incluant toutes les forces politiques, anciennes comme nouvelles » dans la perspective d’une réconciliation nationale.

Alassane Ouattara  était opposé à trois candidats : L’ancien président Henri Konan Bédié (PDCI-RDA, opposition), l’ex-Premier ministre Pascal Affi N’Guessan (FPI, opposition) et l’ancien député Kouadio Konan Bertin dit KKB (Indépendant).

Toutefois, une partie de l’opposition notamment celle menée par Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan a assuré ne plus reconnaître Ouattara comme président de la République.

Elle a, en conséquence, lancé un Comité national de transition (CNT) dirigé par Henri Konan Bédié qui devra former « un gouvernement de transition dans les prochaines heures ».

Réaction de la part du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, pouvoir) qui a appelé le gouvernement à assurer la sécurité des Ivoiriens. 

Pour leur part, les différents observateurs internationaux notamment ceux de l’Union africaine, de la Cedeao, de l’Union européenne, de la Francophonie, et bien d’autres ont salué, en dépit de quelques incidents, le bon déroulement de la présidentielle et pris acte des résultats. Les organisations internationales ont également appelé les autorités à engager des procédures judiciaires en vue de sanctionner les actes délictuels constatés lors du scrutin. 

Pour sa part, l’ambassadeur des USA en Côte d’Ivoire, Richard K. Bell, assure que « les États-Unis respectent l’ordre constitutionnel en République de Côte d’Ivoire, que le Président Ouattara dirige encore, et exhortent tous à respecter l’ordre constitutionnel et d’éviter la violence ».

SD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This