Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Uncategorized

Vous perdez vos cheveux ?

Nous sommes horrifiées à chaque fois que des photos révèlent la calvitie de la superbe Naomi Campbell. La perte de cheveux (alopécie) peut être due à divers facteurs et l’enrayer peut être un vrai parcours du combattant ! Notre rédactrice Beauté Claire Muffett-Reece a rencontré des experts qui nous ont livré de précieux conseils pour prévenir la chute de cheveux.

Connaître son alopécie

Vous ne savez pas de quel type d’alopécie vous êtes atteinte et vous voulez connaître les différences? Voici le guide de Femme Africaine :

Patient 1  Alopécie Areata

Qu’est-ce que c’est ?

« Il s’agit d’une chute de cheveux par plaques, qui peut également toucher les sourcils », explique Anabel. « L’origine exacte de l’alopécie areata demeure inconnue. On pense qu’il s’agit d’une maladie auto-immune liée au stress et à certaines maladies».

Quels sont les symptômes ?

«Une ou plusieurs zones circulaires chauves apparaissent. Ces plaques seront entourées de cheveux en forme de points d’exclamation qui s’enlèvent très facilement. Rarement, l’alopécie areata évolue en alopécie totale – qui se caractérise par la perte totale des cheveux, et parfois des sourcils et des cils. Plus rarement encore, elle entraîne la chute de tous les poils. On l’appelle alors alopécie universalis. On ne sait pas pourquoi cela affecte certaines personnes et pas d’autres».

Quel est le traitement ?

«Malheureusement, il n’existe pas de traitement efficace contre l’alopécie areata, bien que le problème se résolve souvent de lui-même. Toutefois, plus les follicules restent longtemps inactifs, moins il y a de chances que les cheveux repoussent – et la chute de cheveux se reproduit souvent de manière spontanée. Les corticostéroïdes oraux, les stéroïdes topiques et d’autres traitements médicaux aident parfois, mais cela dépend d’un individu à l’autre. Les femmes atteintes d’alopecia areata préfèrent souvent porter une perruque, car elles se sentent mieux dans leur peau. Essayez différentes coiffures et demandez conseil à votre coiffeur».

Patient 2 Alopécie  detraction

Qu’est-ce que c’est ?

« L’alopécie de traction est due à une tension excessive du cheveu », précise Nick Mitchell d’Alter Ego Hair Design. « Cette tension finit par faire sortir le cheveu du follicule et provoquer ainsi sa chute. C’est ce qui est arrivé à Naomi Campbell, qui n’a plus de cheveux à l’avant du crâne».

Quels sont les symptômes ?

« Ces femmes ont généralement des zones chauves là où les cheveux étaient le plus tirés – souvent sur les tempes au début. Les coiffures qui tirent trop les cheveux et exercent trop de tension sur la racine, comme les tresses, les perruques et les queues de cheval, peuvent provoquer ce problème à la longue.

Quel est le traitement ?

« L’alopécie de traction ne peut se résoudre qu’en relâchant la tension exercée sur la racine du cheveu. Faites des queues de cheval suffisamment souples pour protéger les racines. Si vous mettez des épingles, faites attention et ne tirez pas trop sur les cheveux. Si cela vous fait mal, vous êtes bien partie pour développer une alopécie de traction à la longue ! Si vous tenez à ce que vos cheveux soient bien serrés pour une occasion spéciale, relâchez-les dès que possible et faites-le le moins souvent possible».

 Patient 3 Alopecie  traumatique

 Qu’est-ce que c’est ?

« L’alopécie traumatique est étroitement liée à l’alopécie de traction, car elle est essentiellement due à une tension excessive ou une détérioration du cuir chevelu », souligne la trichologiste Sara Allison. « Au début, cela ne se voit pas. Cela devient apparent au bout de deux ou trois ans, souvent sur les tempes de manière symétrique. Les colorations et les défrisages sont souvent responsables de ce problème. Il est également mauvais de dormir avec des bigoudis ou de se coiffer trop souvent les cheveux».

Quels sont les symptômes ?

« Les symptômes les plus courants sont la chute de cheveux par plaques, des démangeaisons, des pellicules, des maux de tête, des rougeurs et des inflammations du cuir chevelu. Au début, cette perte de cheveux est réversible, mais, à terme, les follicules finissent par être affaiblis au point que les cheveux ne pourront plus repousser. Il est donc important de savoir diagnostiquer l’alopécie traumatique pour cesser les traitements chimiques quand il en est encore temps».

Quel est le traitement ?

« Retrouvez des cheveux en bonne santé dès que vous connaissez la source du problème. Changez de coiffure et laissez vos cheveux au naturel. Évitez les défrisages, les permanentes et les teintures qui aggraveraient la situation. Consultez un trichologiste et prenez soin de votre alimentation, essentielle pour renforcer les follicules. Une fois que vos cheveux auront repoussé, ne reprenez pas vos vieilles habitudes, aussi tentant que cela puisse paraître. Si vous voulez vous faire défriser à nouveau les cheveux, espacez les traitements, protégez vos cheveux de la chaleur et utilisez un bon peigne au lieu d’une brosse. En fait, vous serez sans doute satisfaite de votre nouveau look naturel et ne voudrez pas revenir en arrière. »

Aveda Smooth Infusion Smoothing Masque Une  application par jour pendant 1 mois

Nioxin Diaboost Thickening Xtrafusion Treatment – Une pulvérisation par jour pendant un mois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This