Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Uncategorized

Trophées African Business

La cérémonie des Trophées African Business (African Business Awards), qui s’est déroulée en marge de l’assemblée générale des Nations unies à New York, a récompensé, comme chaque année depuis huit ans, les hommes d’affaires et les entreprises qui réussissent en Afrique.

Au cours de cette soirée tenue au Four Seasons Hotel à New York, en marge de l’assemblée générale des Nations unies et organisée par IC Events pour honorer les bâtisseurs africains, le Trophée de l’Entreprise de l’année est revenu à Dangote Cement du Nigérian Aliko Dangote, l’homme le plus riche du continent. Avec une fortune personnelle estimée à 18,3 milliards $, il est devenu, tout comme le groupe Dangote, synonyme de réussite en Afrique. L’indus-triel a l’intention de lancer la production de ciment dans plusieurs pays en prévision du boom de la construction et des infrastructures en Afrique. Le jury a félicité Dangote Cement pour sa capacité à développer constamment de nouveaux produits, à accroître ses parts de marché et à étendre ses activités à travers le continent. « Cette prestigieuse récompense, qui coïncide avec le développement des activités de Dangote Cement à travers l’Afrique, est très importante pour nous. Elle nous incite à redou-bler d’effort dans notre travail pour la promo-tion de la renaissance économique de l’Afrique », a déclaré Aliko Dangote lors de son discours de remerciement. « Nous pensons que seul l’in-vestissement soutenu et croissant dans les infras-tructures permettra à l’Afrique de rivaliser avec les pays aux économies avancées ». La directrice exécutive de Kalagadi Manganese en Afrique du Sud, Daphne Mashile Nkosi, a reçu le prestigieux Trophée de la Femme d’affaires de l’année. Le jury a rendu hommage à ses nombreux succès dans une industrie souvent dominée par les hommes. Daphne Nkosi a fait beaucoup pour améliorer la vie du peuple. Elle a créé plus de 30 000 emplois dans la province du Cap du Nord et restera comme la plus importante personnalité minière des 30 dernières années. Depuis qu’il a repris la société de son père en Tanzanie, le lauréat du Trophée du Dirigeant d’entreprise de l’année, Mohammed Dewji, a fait son propre chemin. PDG de la société Mohammed Enterprise, cet homme d’affaires âgé d’une quarantaine d’années a acquis et redressé des entreprises publiques en difficulté dans des secteurs aussi divers que l’industrie, l’agriculture et l’immobilier.

L’éditeur et organisateur de cette 7e édition des African Business Awards, Omar Ben Yedder, a déclaré : « Nous sommes reconnaissants envers Zenith Bank, GTBank, Agility et Cofina qui ont soutenu cette année le magazine African Business et IC Events dans l’organisation des Trophées. Nous avons d’excellents lauréats et leurs succès, tout comme celui des nominés, démontre ce que l’on peut accomplir sur le continent à force de travail et de détermina-tion. Nous aurions aimé recevoir davantage de candidatures du monde francophone, mais cette situation reflète peut-être le fait que les pays anglophones disposent, en général, d’un secteur privé plus développé et prospère. »

Sa gestion de MeTL lui a valu une place dans le classe-ment Forbes des Africains les plus riches. Le jury 2015 a rendu hommage à son dyna- misme et à ses qualités de visionnaire grâce auxquelles il a su transformer une entre-prise de 30 millions $ de chiffre d’affaires en un conglomérat de 1,3 milliard $. « Ce Trophée est dédié à tous les dirigeants d’entre-prise africains, hommes et femmes, qui ont et continuent de créer une immense richesse en Afrique. Ce Trophée est un symbole d’espoir et une source d’inspiration pour la jeunesse audacieuse, ingénieuse et dynamique de notre continent », a déclaré le lauréat. Le Trophée de la carrière exemplaire est revenu au Zimbabwéen Strive Masiyiwa, entrepreneur et philanthrope. Il est le fonda-teur et directeur exécutif du groupe de télé- communications Econet Wireless. Il a obtenu ce prix autant pour sa réussite dans les affaires que pour ses qualités humaines. Ayant la répu-tation d’homme des plus généreux d’Afrique pour son oeuvre humanitaire, il a versé des bourses d’études à plus de 100 000 jeunes Africains au cours des 20 dernières années par le biais de sa fondation. Le PDG de Made in Africa Initiative, Helen Hai, a été désignée African Business Icon. Cette catégorie récompense une personne qui a contribué de manière importante à amélio-rer le secteur des affaires en Afrique et à trans-former le continent. Son aventure débute au terme d’un entretien avec l’ancien président Meles Zenawi en 2011. Helen Hai, d’origine chinoise, a créé la Huajian Shoe Factory en Éthiopie en octobre de la même année. L’usine de chaussures est parvenue à doubler ses reve-nus d’exportation en l’espace de six mois et a recruté 4 000 employés locaux en moins de deux ans. Depuis, Helen Hai a développé ses activités et implanté une usine de vêtements au Rwanda. Guaranty Trust Bank a remporté le Trophée de la Bonne gouvernance d’entre-prise, tandis qu’Abellon Clean Energy a obtenu le Trophée de l’Innovation. Le Trophée de la Responsabilité sociale d’entreprise a été remis à la Bourse des valeurs nigériane. Enfin, le Trophée de la Compagnie d’assurances de l’année a été attribué à BIMA, le numéro un de la micro-assurance sur mobile dans les marchés émergents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts