Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Culture

Triangle – Astérides dans la cour des grands

Triangle – Astérides possède désormais le label de « Centre d’art contemporain d’intérêt national » qui vient de lui être attribué vendredi 2 juillet 2021 par la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot-Narquin.

Service culture NAF

Avec ce label, Triangle – Astérides devient le 33è centre d’art contemporain labellisé en France, le 3è dans la région sud et le 1er dans la ville de Marseille.

Les spécialistes du secteur reconnaissent ainsi à travers cette attribution, les actions menées par Triangle – Astérides depuis 27 ans, son engagement dans la diffusion d’un programme exigeant auprès de tous les publics, ainsi que son bilan unique en matière de parité et de diversité.

A REGARDER


Cette reconnaissance est une étape structurante dans l’histoire du centre d’art initiée à la Friche la belle de mai en 1993 par Astérides et l’installation d’ateliers d’artistes, suivie en 1994 par l’arrivée de Triangle France et en 1997 de l’ouverture de la galerie d’exposition.

Ces deux associations n’ont alors eu de cesse d’évoluer pour toujours rester au plus près des besoins des artistes et des publics, jusqu’à fusionner en 2018. 
En 27 ans, Triangle – Astérides a ainsi accueilli plus de 650 artistes en résidence à Marseille, dont 56% d’artistes français et 44% d’artistes internationaux, tout en respectant la parité depuis plus de deux décennies.

Le centre d’art a par ailleurs produit plus de 140 expositions avec plus de 700 artistes, contribuant à la permanence d’une programmation diverse et d’une réflexion sur l’art d’aujourd’hui au sein de la Friche la belle de mai. 

(De gauche à droite) Céline Kopp, directrice de Triangle – Astérides ; Alun Williams, président d’honneur de Triangle – Astérides et co-fondateur de Triangle France ; Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture ; Sébastien Peyret, président de Triangle – Astérides ; et Jean-Marc Coppola, adjoint à la Culture de la Ville de Marseille. Le vendredi 2 juillet 2021. © Grégoire Edouard

 

Triangle – Astérides est aujourd’hui un lieu de création dédié à l’expérimentation artistique, à la production et aux rencontres autour de l’art, accessible à tous et à toutes, qui contribue à la vitalité de la scène artistique locale.

Son programme de résidence, véritable poumon du centre d’art et lieu d’intelligence collective, nourrit la programmation et constitue une étape essentielle pour la carrière de bon nombre d’artistes français et internationaux.

Grâce à la présence permanente d’artistes en son sein, le centre d’art est une structure de proximité donnant accès à l’art en train de s’inventer ; il est également un lieu d’affirmation des droits culturels où se créent des relations à échelle humaine.

Cette distinction de Triangle – Astérides s’est déroulée en présence de Jean-Marc Coppola, adjoint à la Culture de la Ville de Marseille, de Marc Bollet, président de la SCIC Friche la Belle de Mai, de Sébastien Peyret, président de Triangle – Astérides, d’Alun Williams, président d’honneur de Triangle – Astérides et co-fondateur de Triangle France, et de Céline Kopp, directrice de Triangle – Astérides.

A SAVOIR

Qu’est-ce qu’un label « Centre d’art contemporain d’intérêt national » ? 

Depuis 2018, le label « Centre d’art contemporain d’intérêt national » (CACIN) est une distinction attribuée à certains centres d’art et témoigne du soutien et de la reconnaissance de l’État pour leur engagement dans le champ des arts visuels, leur soutien à la scène artistique et leur action envers les publics les plus larges.

Répartis sur l’ensemble du territoire, ils permettent ainsi à de nouveaux publics de rencontrer l’art de leur temps.

Les structures labellisées « Centres d’art contemporain d’intérêt national » constituent un réseau national contribuant au développement et à la promotion de la création contemporaine dans le domaine des arts visuels au niveau local, régional, national et international.

ENCADRE

Les spécialistes connaissent les siens

L’équipe de Triangle – Astérides accompagnée de Sébastien Peyret et Alun Williams. © Grégoire Edouard

L’équipe et le conseil d’administration de Triangle – Astérides tiennent à saluer pour leurs engagements et leurs initiatives les fondateurs de Triangle France : Alun Williams, Claire Lesteven et Bernard Plasse ; et d’Astérides : Gilles Barbier, Sandrine Raquin, Jean-Christophe Nourisson et Claire.

A LIRE AUSSI

Africa2020. Céline Kopp : Quand les artistes apprennent des artistes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts