Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Uncategorized

Proparco célèbre ses 40 ans

La filiale de l’AFD veut doubler ses volumes d’engagements financiers et tripler les impacts de ses interventions en faveur de l’emploi, du climat, de l’accès aux services essentiels et de l’innovation. L’Afrique devrait bénéficier de 2 milliards d’euros supplémentaires.

Par Marie-France Réveillard

Mi-septembre, Proparco, la filiale de l’AFD (Agence française de déve­loppement) consacrée au secteur privé, a fêté ses 40 ans lors d’une cérémonie au centre Pompidou. Depuis le début des années 2000, Proparco est sorti du « pré carré français » et a multiplié ses engagements dans le secteur privé par 10, alors que ceux de l’AFD ont « seulement » été quadruplés.

Ce constat atteste de l’importance grandissante accordée par la France au soutien au secteur privé comme vecteur de déve­loppement dans les pays du Sud. Proparco a profité de l’occasion pour présenter ses ambitions et révéler son nouveau logo. Pierre Gattaz (MEDEF) a rappelé en préambule que Proparco restait un relais important pour les entreprises : « Les entreprises ont besoin de vous !».

Rémy Rioux, directeur général de l’AFD, est revenu sur les dates clés de la société financière mais aussi sur les projets à venir : la création prochaine de deux nouveaux produits pour financer les partenariats public-privé, une nouvelle garantie pour les investisseurs et les prêteurs, une autre garantie relative aux obligations de long terme émises par les entités publiques et, enfin, l’appui au renforcement des capacités en matière de transparence des flux financiers.

Depuis quelques années, la filiale dédiée au secteur privé de l’AFD privilégie le finance­ment des énergies durables en accompagnant les structures qui participent à la lutte contre le réchauffement climatique, conformément à l’accord de Paris de 2015, signé lors de la COP21.

Sa mission repose également sur le renforcement des capacités des acteurs privés pour répondre aux ODD (Objectifs de développement durable). Durant l’année 2016, Proparco a financé 898 MW de capacité d’énergie installée dont 802 GWh renouve­lables. Les chiffres du bilan global pour 2016 dépassent les objectifs prédéfinis.

Une aide précieuse aux micro-entrepreneurs

En matière d’emploi, ce sont 923 millions d’euros de financements pour soixante projets, signés dans 38 pays, 142 000 emplois directs créés ou maintenus dans les banques, les entreprises et les infrastructures financées ; 732 000 emplois directs ou indirects créés ou maintenus chez les fournisseurs et clients dans les entreprises de services.

Le finance­ment de projets liés à l’accès aux biens et aux services essentiels a permis à 13,4 millions de personnes de bénéficier d’un accès à l’élec­tricité. Deux millions d’entrepreneurs ont obtenu un microcrédit et 6 000 étudiants ont eu accès à des services de qualité au sein d’infrastructures financées.

Nouveau soutien à l’Afrique

L’Afrique subsaharienne représente une priorité pour Proparco qui lui consacre la majorité de ses investissements en cours (1,671 milliard d’euros), viennent ensuite l’Amérique latine et les Caraïbes (1,115 milliard) puis le Moyen-Orient et la Méditerranée (995 millions) et, enfin, l’Asie (803 millions).

En 2016, Proparco accède pour la première fois à des fonds de l’Union européenne pour des projets d’électrification en énergie renou­velable hors réseau en Afrique et obtient simultanément une accréditation auprès du Fonds vert. Dans sa stratégie de développe­ment 2017-2020, l’Afrique devrait bénéficier de 2,7 milliards d’euros de financements.

Proparco a déjà participé au financement de la centrale solaire Senergy, au Sénégal, à hauteur de 80 %. Sa construction a nécessité l’emploi de 200 à 250 personnes, recrutées dans les villages voisins, qui bénéficieront également d’un plan de reboisement pour lutter contre l’érosion et protéger les panneaux photovoltaïques de l’ensablement.

Sur ces dix dernières années, l’AFD a engagé 200 millions d’euros dans les éner­gies au Sénégal. Elle a également soutenu le financement des investissements dans les PME ouest-africaines, pour réduire la facture énergétique au Burkina Faso, au Bénin, au Sénégal, au Togo et en Côte d’Ivoire, à travers les lignes de crédit vertes d’un montant total de 30 millions d’euros, mises à disposition dans des banques commerciales (Orabank et SGBS au Sénégal).

Une ambition intacte

Proparco s’est doté d’une nouvelle stratégie pour la période 2017-2020 qui répondra aux ODD. Fort des objectifs en volume (autori­sations, signatures, versements) atteints avec succès en 2016, Proparco s’est fixé un plan stratégique 2017-2020 ambitieux, axé sur l’Afrique, les pays frontières, le climat et les secteurs à fort impact. En 2016, Proparco a augmenté de 74 % ses financements octroyés aux « projets climat».

De plus, la société finan­cière a investi 177 millions d’euros en fonds propres, quasi-fonds propres et prêts subor­donnés, pour soutenir les entreprises actives dans les pays émergents ou en développement (+54 % par rapport à 2015).

À la demande de l’Élysée, Proparco cherche aujourd’hui à doubler ses volumes d’engagements financiers pour atteindre 2 milliards d’euros par an et tripler les impacts de ses interventions en faveur de l’emploi, du climat, de l’accès aux services essentiels et à l’innovation.

La stratégie de Proparco sur la période 2017-2020 devrait générer 1,7 million d’emplois directs ou indirects et éviter l’émission de 15 millions de tonnes de CO2 par an. De même, 12 millions de personnes auront accès à des biens et services essentiels comme la santé, l’éducation, ou les infrastructures énergétiques.

Proparco poursuivra son engagement dans la lutte contre le changement clima­tique à hauteur 2 milliards d’euros. Enfin, Proparco projette d’apporter son exper­tise en matière de RSE (Responsabilité sociétale et environnementale) auprès de 180 clients, de financer 120 projets innovants sur les trois ans à venir et de mobiliser 1 milliard d’euros de ressources additionnelles, auxquels s’ajouteront 1,5 milliard d’euros de financements haut de bilan. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This