Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Orange déploie des panneaux solaires

Soucieux de soigner son image sociétale et environnementale, Orange multiplie les initiatives. À terme, l’opérateur vise zéro émission carbone pour ses activités. Dans la région MENA, le groupe déploie des panneaux solaires auprès de ses installations gourmandes en énergie.

Par Véronique Clara-Véronne

Dans plusieurs pays d’Afrique et du Moyen-Orient, Orange déploie des solutions solaires innovantes et des batteries de dernière génération. Pour cela, le groupe français s’associe avec des partenaires spécialisés dans l’énergie. L’opérateur télécoms entend réduire son empreinte environnementale, atteindre le net zéro carbone d’ici à 2040 ; et pour y parvenir, il se place comme le principal installateur de solutions solaires dans la région.

Sur l’ensemble de la région MENA, de nombreux sites ne sont pas reliés au réseau électrique ou lorsqu’ils le sont, la qualité du réseau nécessite des solutions alternatives de secours. Pour éviter d’avoir recours à des groupes électrogènes consommant du fuel – une énergie fossile émettant du CO2 –, Orange prend plusieurs initiatives telles que celles des panneaux solaires.

« Notre engagement n’est pas de faire de la technologie pour la technologie mais de travailler à une technologie responsable au service de la population », explique Zakia Hajjaji, directrice des ressources humaines et de la RSE chez Orange Maroc.

Le groupe se positionne dans ces pays comme chef de file dans le déploiement de panneaux solaires, avec un taux d’utilisation d’énergie renouvelable qui s’élève déjà à plus de 50% pour Orange Guinée, 41% les activités à Madagascar et 40% la filiale en Sierra Leone.  

Ces solutions de panneaux solaires sont également déployées, ou à venir, dans les autres pays d’Afrique et du Moyen-Orient où Orange est présent, à l’instar du Liberia où 75% des sites télécoms de la marque sont équipés de panneaux solaires. Au total, Orange a doté 5 400 sites télécoms de panneaux solaires (certains 100 % solaires, d’autres hybrides) économisant chaque année 55 millions de litres de fuel.

Orange prend l’exemple de la Jordanie, où Orange a construit trois fermes solaires pour passer à l’énergie propre et renouvelable et contribuer ainsi à réduire son empreinte carbone. En 2020, ces projets de fermes solaires ont couvert plus de 65% des besoins énergétiques de la société dans le pays. Depuis 2018, l’entreprise a réussi à réduire ses émissions de CO2 de 45 kilotonnes grâce à ses infrastructures solaires.

Alioune Ndiaye, directeur général d’Orange Middle East and Africa se déclare « fier » que son entreprise soit déjà la première par le nombre de panneaux solaires dans cinq pays d’Afrique et du Moyen-Orient. « En tant qu’acteur de la transition énergétique, Orange a inscrit dans son plan stratégique Engage 2025 l’objectif de satisfaire 50% de ses besoins en électricité à partir de sources renouvelables en 2025. Nous visons le net zéro carbone d’ici 2040. »

Clique et redistribue

Orange est présent dans 18 pays en Afrique et au Moyen-Orient et compte plus de 130 millions de clients. Avec 5,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2020, Orange MEA est la première zone de croissance du groupe.

La RSE (responsabilité sociétale de l’entreprise) ne s’arrête pas là. Face à l’épidémie de coronavirus, les compagnies télécoms continuent de participer aux efforts. Tel est le cas d’Orange qui, à travers sa Fondation, vient d’attribuer un financement supplémentaire de 1,3 million d’euros dans les 17 pays de la région MENA où l’opérateur est présent.

« Pour faire face à la crise sanitaire en Afrique et au Moyen-Orient, chacun de nos 17 pays va utiliser cette aide en complément des projets déjà engagés localement en lien avec les autorités sanitaires du pays », commente Alioune Ndiaye. « En plus des kits de protection (masques, gel, gants, lunettes, combinaisons…), du matériel médical et des actions d’urgence menées aux côtés des ONG, nous favorisons l’accès à la vaccination contre la Covid-19 qui représente un enjeu de taille pour les pays africains. »

D’autre part, la Fondation Orange au Maroc poursuit l’initiative « Khatwatkhir » pour le moins originale : le visiteur du site khatwatkhir.ma/ est invité à cliquer le plus possible en dix secondes. Chaque clic est transformé en don de « data » à l’endroit de populations qui en sont privées. 

Selon une enquête menée par Orange Maroc, 45% des personnes interrogées considèrent que le manque d’accès au numérique accentue les inégalités. D’où cette initiative. Chaque semaine, Orange converti des millions de giga-octets de dons en data, avant de les précharger sur des milliers de tablettes et de smartphones. Orange Maroc distribue ensuite ces terminaux, via quatre associations partenaires. 

VCV

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts