Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Uncategorized

Nadine Tinen : Des idées plein la tête

Pour la nouvelle patronne de PwC AFSS, l’humain reste au centre du dévelop­pement – et donc de la stratégie : « Au-delà des objectifs financiers, je souhaite mettre la diversité au coeur de ma présidence. Je conti­nuerai de mener une action engagée pour l’inclusion des femmes dans la sphère écono­mique, et plus largement dans la société africaine. Cela se traduit par la valorisation de l’excellence, quel que soit le genre, et la promotion de parcours de carrière indivi­dualisés permettant de mieux concilier vie professionnelle et vie de famille », souligne cette mère de trois enfants.

Comment Nadine Tinen est-elle parve­nue à se faire une place dans un milieu qui reste encore largement dominé par les hommes ? « Au sein de PwC, j’ai la chance d’avoir évolué dans un environnement où il n’y a pas de discrimination entre hommes et femmes dès lors qu’il s’agit d’apprécier des compétences. Tout cela m’a permis de déve­lopper pleinement la confiance en soi. D’avoir confiance dans ce que je peux réaliser au sein d’une entreprise qui met à ma disposition le cadre et les outils. J’y ai cru et j’ai osé. C’est cela, assorti d’une discipline et d’une organisation rigoureuses, qui m’ont permis de parcourir ce chemin. »

La nouvelle dirigeante de PwC AFSS mise avant tout sur des politiques favorisant l’épanouissement de ses collaborateurs et le développement de véritables parcours de carrière… Ainsi que sur la création d’une « PwC Academy » d’ici à 2020 pour faire éclore les futurs talents de la région.

ENCADRE

Quelques chiffres clés

Cabinet de conseil, d’audit et d’expertise comptable, PwC emploie plus de 236 000 personnes dans 158 pays à travers son réseau international. Les entités françaises et des pays francophones d’Afrique rassemblent 6 400 personnes couvrant 23 pays. Nadine Tinen reprend le flambeau alors que le programme d’investissement de 200 millions de dollars dont 70 millions consacrés à l’Afrique francophone, annoncé en 2014 pour renforcer les activités de PwC sur le continent, est en cours. Il s’est notamment traduit par l’ouverture de deux hubs à Casablanca et à Abidjan.

En Afrique francophone subsaharienne, PwC a réalisé un chiffre d’affaires de près de 50 millions d’euros entre le 1er juillet 2016 et le 30 juin 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts