Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Politique

Mali : L’ex-président Amadou Toumani Touré (ATT) s’en est allé

L’ex-président du Mali (2002-2012) Amadou Toumani Touré (ATT) est décédé dans la nuit de lundi à mardi en Turquie.

Par Serges David

ATT avait été victime d’un coup d’Etat en 2012 et s’était installé à Dakar au Sénégal avant de regagner quelques années plus tard le Mali.

Il est décédé dans la nuit de lundi à mardi en Turquie après en avoir été évacué par un vol régulier.

« Le militaire de la démocratie », vient de tirer sa révérence. Sobrement. Comme toute sa vie.  

ATT avait 72 ans. Il avait d’ailleurs « fêté » son anniversaire le mercredi 4 novembre. Ce militaire de carrière avait pris le pouvoir en 1991 au terme de violentes manifestations de rues contre l’ex-chef d’Etat Moussa Traoré. Avant de le céder aux civils après une courte période de transition d’une année.

En 2002, il remportait la présidentielle haut les mains, mais douze ans plus tard, en janvier des djihadistes lancent une violente offensive contre l’armée nationale malienne dans le nord du pays. Un fait qui va précipiter les événements.

De fait, à deux mois de la fin de son mandat, où selon la Constitution, il ne pouvait plus se représenter, ATT a été victime en mars 2012 du « coup d’Etat militaire le plus stupide au monde », alors qu’il s’apprêtait à quitter le pouvoir. Il s’exila à Dakar.

Malgré sa grosse popularité, ATT était resté très discret après son départ du pouvoir.

Et le 16 décembre 2019, il a mis fin à son exil avant de regagner le Mali. « Le militaire de la démocratie », vient de tirer sa révérence. Sobrement. Comme toute sa vie.  

SD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This