Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Mali : Le FMI approuve l’allègement de la dette du pays

Le conseil d’administration du FMI (Fonds monétaire international) a approuvé une deuxième tranche de six mois d’allègement du service de la dette du Mali au titre du fonds fiduciaire d’assistance et de riposte aux catastrophes (fonds fiduciaire ARC). 

Par Marie-Anne Lubin

Cette approbation fait suite à la première tranche de six mois (14 avril au 13 octobre 2020) qui avait été approuvée le 13 avril et qui permet de décaisser les dons au titre du fonds fiduciaire ARC pour le paiement du service de la dette au FMI.

L’approbation pour le Mali a été retardée en raison du coup d’État qui a eu lieu le 18 août 2020 et du temps nécessaire pour former le gouvernement de transition.

« L’allégement du service de la dette permettra de dégager des ressources financières pour continuer de renforcer les capacités de soins médicaux du pays et de s’attaquer aux répercussions sociales et économiques de la pandémie de COVID-19 », commente le FMI dans un communiqué.

Le Mali rejoint donc les huit pays à faible revenu qui ont bénéficié le 2 octobre 2020 de la deuxième tranche de six mois d’allégement du service de la dette au titre du fonds fiduciaire ARC.

L’approbation pour le Mali a été retardée en raison du coup d’État qui a eu lieu le 18 août 2020 et du temps nécessaire pour former le gouvernement de transition.

ML

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This