Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Uncategorized

Le patron des patrons ivoiriens

Puissant patron des patrons ivoiriens et président du groupe banque-assurance NSIA, Jean Kacou Diagou, mène depuis plusieurs mois une opération de séduction en vue d’attirer les investisseurs étrangers.

Jean Kacou Diagou Président de la Confédération générale des entreprises

Jean Kacou Diagou, 66 ans, président de la confédération générale des entreprises ivoiriennes (CGECI), s’était fixé comme objectif de séduire les investisseurs étrangers. Lors du Forum franco-africain de Bercy, début février 2015, il a tenu à rassurer les hommes d’affaires susceptibles d’être intéressés par la destination Côte d’Ivoire. Pour cela, il a vanté la nette amélioration du climat des affaires. 

L’exemple de la Chine, qui a décidé d’ouvrir son marché aux investisseurs étrangers avec des résultats « plus que satisfaisants », motive la démarche du patron des patrons ivoiriens. « Nous vous aiderons à protéger vos investissements comme nous le faisons pour tous les acteurs économiques présents dans le pays », a-t-il ajouté. Jean Kacou Diagou avait déjà déclaré sur la scène du Palais des Congrès de l’hôtel Ivoire d’Abidjan : « L’économie ivoirienne est repartie de plus belle, dans un délai enviable. » En effet, près de 6 000 entreprises ont été créées en 2014 ! La Côte d’Ivoire se hisse à la 147e place du classement Doing Business 2015, un gain de 30 places en un an. Pour toutes ces raisons, « nous, les entreprises ivoiriennes, nous pouvons affirmer haut et fort, nous y sommes, nous y restons ; nous vous invitons à nous rejoindre. Nombreux sont les investisseurs qui ont réussi pendant cette période de crise ou qui reviennent s’installer en Côte d’Ivoire ». 

« L’économie ivoirienne est repartie de plus belle, dans un délai enviable. » 

Pour le président de la CGECI, « le temps de la Côte d’Ivoire est venu » ; aussi faut-il faire preuve de réactivité, « demain, il sera trop tard ». Lorsque Jean Kacou Diagou intervient, ses auditeurs ont tendance à lui accorder une attention maximale. Et pour cause, l’homme a un parcours exceptionnel. Il est parvenu en 15 ans à constituer un grand groupe panafricain, l’un des pionniers dans la banque-assurance sur le continent : NSIA est présent dans une douzaine de pays et poursuit son expansion. Un objectif : proposer aux Africains des produits adaptés à leurs besoins. 

Le 26 septembre 2014, Jean Kacou Diagou a été reconduit pour un troisième mandat consécutif à la tête de la CGECI. Cette union d’associations, de groupements professionnels et d’entreprises individuelles issus de tous les secteurs d’activité, avait été con,stituée en 2005 après la restructuration du Conseil national du patronat ivoirien. 

Sa carrière de patron des patrons préoccupé par l’avenir du secteur privé en Afrique, Jean Kacou Diagou n’entend pas l’enterrer : « J’ai toujours eu envie de faire avancer les choses aux plans national et international pour le secteur privé. Ce rôle, je continuerai de le jouer ». 

Avec son groupe NSIA, Jean Kacou Diagou porte une grande ambition pour le secteur privé ivoirien et même ouest-africain, puisqu’il préside depuis quelques années aux destinées de la Fédération des Organisations patronales d’Afrique de l’Ouest (Fopao), qu’il considère comme « un outil précieux » d’une intégration qui a du mal à exister dans les faits. 

Parmi ses ambitions à la tête de la CGECI, Jean Kacou Diagou souhaite amener le patronat à entreprendre des actions de sensibilisation auprès des femmes et des jeunes afin de les motiver à la création de richesses et d’emplois. Il entend rester indépendant en apportant sa contribution à l’amélioration du climat des affaires et oeuvrer à la création de « champions » nationaux et régionaux. CGECI Academy, une plateforme d’entrepreneuriat, son « bébé » lancé en 2013, a suscité un grand engouement auprès des jeunes ivoiriens. 

Lorsque son emploi du temps le lui permet, Jean Kakou Diagou écrit des chants religieux. Il a déjà enregistré trois cassettes et un CD. Ce spécialiste des assurances est aussi un fin sportif. Charismatique, il met son savoir au service de la collectivité. Sollicité de toutes parts, il apporte sa contribution à de nombreuses associations. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This