Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

African Business

Le Grand Mall de Douala fait la fierté du Cameroun

La capitale économique du Cameroun dispose d’un grand centre d’activités commerciales et de loisir, non loin de son aéroport international. L’ouvrage, qui satisfait de drastiques exigences environnementales, devrait entamer son agrandissement dès 2021.

Par Paule Fax

Les Camerounais sont fiers de leur nouvelle attraction. Les habitants de Douala s’empressent de visiter ce fier bâtiment moderne, tandis que la « toile » se moque des chutes des imprudents qui prennent les – imposants – escalators à contresens ou qui paniquent sans raison. Pourtant, l’ouvrage revêt une tout autre importance.

« Cette bâtisse conforte le statut de capitale économique, que l’on ne peut contester à la ville de Douala. Il sera un atout essentiel dans le processus de la marche de notre pays vers l’émergence économique.»

La capitale économique, Douala, tient enfin son grand centre commercial et de loisirs ; il est désormais le plus grand d’Afrique centrale. Livré en juillet 2020 par la société sud-africaine Raubex, ouvert progressivement à partir de la mi-novembre, le Douala Grand Mall a été inauguré officiellement le 17 décembre. Cérémonie qui a coïncidé avec l’ouverture de l’hypermarché Carrefour, le quatrième du distributeur français dans le pays. 

Cette infrastructure futuriste comprend 160 boutiques et espaces de divertissement. Elle affichera bien vite un taux de remplissage de 100 %. Les enseignes camerounaises, comme Invincible, le fabricant et distributeur de chaussures et accessoires de mode, représentent 60% des boutiques. Cela étant, les espaces les plus importants sont occupés par des marques étrangères. Outre Carrefour, le multiplexe de cinq salles de cinéma est géré par la société nigériane Genesis.

Le Douala Grand Mall est le fruit d’une coentreprise entre le groupe Craft, contrôlé par Mathurin Kamdem, et le fonds d’investissement britannique Actis, – qui contrôle le capital de l’électricien Eneo. Il a reçu l’appui de diverses sources de financement, dont celui de Proparco (Agence française de développement).

Il aurait coûté environ 50 milliards de F.CFA (76,2 millions d’euros) dans sa première phase. Près de 15 milliards de F.CFA (22,9 millions d’euros) ont été injectés dans l’économie camerounaise, par des achats d’achats d’équipements et de paiements de prestations diverses. Les opérateurs camerounais devraient empocher le même montant dans le cadre de la seconde phase du projet, qui permettra de construire sur le site un hôtel 5 étoiles et un parc de bureaux.

Douala Grand Mall se présente comme le premier bâtiment écologique ; il est le seul du pays à être certifié par l’IFC (International Finance Corporation) qui lui a accordé la norme EDGE (Excellence in Design for Greater Efficiencies), gage des économies d’énergie et d’eau qu’il engendre.

Les ambitions de Mathurin Kamdem

Selon le site Investir au Cameroun, les travaux de cette seconde phase, dont les études techniques sont en cours et les financements déjà mobilisés, débuteront au cours de l’année 2021. À terme, ces travaux permettront de sortir de terre le Douala Grand Mall & Business Park, d’un coût global de 80 milliards de F.CFA (122 millions d’euros). Selon les prévisions des promoteurs, ce gigantesque centre d’affaires, de commerce et des loisirs, devrait accueillir 300 000 visiteurs chaque mois, et générera 4 500 emplois.

Grâce à ces projets immobiliers, l’ancien ingénieur de chez Bouygues, Mathurin Kamdem, réalise une partie de ses rêves : faire de la zone aéroportuaire de Duala une cité moderne et futuriste. L’homme est déjà à l’origine d’un projet similaire autour de l’aéroport d’Accra, la capitale du Ghana.

Ses ambitions ne s’arrêtent pas là, puisque Mathurin Kamdem porte un projet de construction de l’aéroport international de Kribi, au cœur de la région du Sud du Cameroun. Il est aussi à l’origine de divers projets immobiliers futuristes à Douala et à Yaoundé. Capitale politique où l’on lui prête aussi l’intention de dupliquer le Duala Grand Mall.

Notre homme a d’ailleurs été fait chevalier de l’Ordre de la Valeur, le 17 décembre, par le Premier ministre Joseph Dion Ngute. Qui a qualifié de « fierté nationale » le nouveau pôle commercial. « Cette bâtisse conforte le statut de capitale économique, que l’on ne peut contester à la ville de Douala.Il sera un atout essentiel dans le processus de la marche de notre pays vers l’émergence économique. »

Le Premier ministre a fait observer qu’à l’occasion des premiers pas de la ZLECAf (Zone de libre-échange continentale africaine), ce pôle d’attractivité est le bienvenu. Proche de l’aéroport, « le Douala Grand Mall sera le point de passage de tous les voyageurs à destination ou en transit au Cameroun ».  

PF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts