Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Uncategorized

La mutation technologique

Les Banques centrales sont aussi préoccupées par la mise en conformité avec les règles internationales de lutte contre le blanchiment et lutte contre le terrorisme, tout comme la bonne connaissance de leur clientèle par les banques afin de leur fournir des produits adaptés (paiement notamment) afin de réduire la précarité.

Pour Bruno Koné, ministre de la Poste, des technologies de l’information et de la communication, « l’évolution en Côte d’Ivoire démontre la contribution des NTIC dans le doublement de la bancarisation, de 7 % à 14 %, aujourd’hui, voire 21 % en incluant le mobile. C’est le rôle des autorités que de créer l’écosystème et en particulier le cadre règlementaire qui développera la confiance : lois sur la sécurité, le commerce en ligne, la protection des données personnelles, etc. Il faut dynamiser et protéger ».

C’est dans le cadre de l’accès aux techno-logies qu’ont été installés 2 000 km de fibre optique (sur un total de 9 000 km, à terme), ainsi que des initiatives visant à donner à tous accès à un ordinateur : défiscalisation, subventions pour l’équipement informatique octroyé aux enseignants et aux étudiants par exemple. L’installation de 5 000 centres est planifiée pour un accès collectif à des ordinateurs.

Des travaux ont été entrepris entre les différents acteurs (ministère, association bancaire, assurances, Bourse) afin de faire évoluer le financement des PME. Le développement du crédit-bail, ainsi que des systèmes de garantie a pour objectif d’amener chaque entreprise à respecter ses devoirs lorsqu’elle emprunte. « La récente création du tribunal de commerce est de ce point de vue une bonne chose, même si manque encore une Cour d’Appel », conclut Guy Koizan, directeur général de Versus Bank.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts