Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Uncategorized

La banque autrement ?

Tel était le thème de la journée organisée par Bpifrance qui accueillait à son siège parisien les membres du Club des dirigeants de banques et établissements de crédit d’Afrique en juin.

Bpifrance est la banque publique de France qui développe une large gamme de solutions pour soutenir les projets les plus risqués des entreprises à chacun des cycles de leur vie : création, amorçage, développement, inter-national, transmission. Bpifrance a accompagné plus de 80 000 entreprises en 2014, pèse 50,5 milliards d’euros d’encours ; la banque met en oeuvre sa stratégie au travers de cinq métiers : Garantie des crédits bancaires accordés aux PME ; Crédit direct aux PME en partage avec les banques ; Fonds de fonds d’investissement dans les PME ; Fonds direct sur PME et Innovation.

À l’international, Bpifrance considère l’Afrique comme une zone prioritaire. L’objectif est de favoriser l’internationalisation des entreprises françaises vers l’Afrique et de développer les échanges commerciaux entre des PME françaises et africaines. Le Club des dirigeants de banques et établis- sements de crédit d’Afrique, créé en 1989, est une association de dirigeants de banque qui ont en commun l’exercice d’un même métier au plus haut niveau sur le continent africain et qui contribue, par le partage d’expériences et la confrontation d’idées, à faire fructifi er des sujets clés en Afrique.

En effet, comment faire face aux défis de la banque de demain en Afrique, défis en raison notamment de l’évolution démographique et de l’urbanisation qui induisent l’apparition d’un vaste marché intérieur ? Relever ces défis nécessite de faire la banque autrement, c’est-à-dire : descendre en gamme sur le segment TPE – PME pour nombre de banques privées, renforcer les capacités des dirigeants de TPE-PME en matière de gestion financière, et les accompagner pour les faire grandir. Dans ce domaine, Bpifrance développe en France une plateforme d’e–learning qui devient un lieu de référence pour les entrepreneurs. Près de 5 000 étudiants en deux mois ! D’ici à fin 2015, 20 modules seront en ligne sur l’ensemble des aspects gestion financière & marketing de la vie en entreprise.

Cette expérience réussie pourrait être développée et adaptée aux besoins des entrepreneurs africains. Renforcer les institutions fi nancières dans leurs capacités d’évaluation du potentiel des projets présentés par les PME et des risques PME. Bpifrance propose depuis plusieurs années des prestations de conseils et d’assistance technique à des institutions étrangères de garantie des prêts bancaires, à des banques, à des agences d’innovation en travaillant sur les thématiques telles que : analyse du risque PME dans un contexte marqué par des données financières pas toujours fiables (ces travaux sont toujours adaptés au contexte local) ; système d’information avec l’optimisation des process d’études et de décision, des process contentieux ; structure-gouvernance, dotations en ressources financières et leur affectation, l’effet de levier ; et l’évaluation de l’attractivité d’un projet innovant pour des investisseurs.

L’expérience est probante dans différentes régions géographiques : Maghreb, Russie, Afrique subsaharienne. Diversifier la gamme des produits financiers conçus pour les TPE-PME pour répondre à des besoins permanents tels que le finance-ment de l’immatériel, des besoins en fonds de roulement… Autre besoin, comment une PME africaine peut-elle financer par une ressource longue son acquisition d’un matériel français ?

Bpifrance met en place actuellement le crédit acheteur comme solution. Apporter des solutions en matière de capital investissement. Le capital investissement est une activité financière à fort impact sur le développement local. Cette activité permet aussi, de façon indirecte, de contribuer au développement des échanges commerciaux entre l’Afrique et la France, en contribuant à la structuration du capital investissement sur la zone.

Dans ce contexte, Bpifrance lance la dernière génération de fonds : Averroès Finance III. D’une taille cible de 200 millions d’euros, ce fonds de fonds vise à élargir à l’ensemble du continent africain le périmètre d’intervention des fonds prédécesseurs Averroès Finance (2003) et Averroès Finance II (2009), qui couvraient uniquement les rives Sud et Est de la Méditerranée. Averroès Finance III est co-sponsorisé par Proparco et Bpifrance ; Averroès Finance III investira dans des fonds généralistes et régionaux de capital développement gérés par des équipes locales expérimentées et visant des investissements dans des PME et ETI (entreprises de tailles intermédiaires) d’Afrique et de l’est de la Méditerranée. Averroès Finance III donnera ainsi accès à une plateforme qui offrira la possibilité pour les entreprises françaises d’entrer en relation d’affaires avec un vaste réseau d’entreprises étrangères.

Pour donner du sens à cette formidable ambition, le Club des dirigeants de banques et établissements de crédit d’Afrique, représenté par Idrissa Nassa, président du Club – président de Coris Bank, et Bpifrance, représenté par Pascal Lagarde, directeur de l’international, de la stratégie, des études et du développement, ont signé un protocole de partenariat basé sur les échanges et le partage. Les partenaires et actionnaires de Bpifrance apportaient aussi leur valeur ajoutée à cette journée très constructive : AFD, Proparco, Africinvest, la Caisse des dépôts et la direction générale du Trésor. Un partenariat promet-teur est en marche, en phase avec la stratégie africaine de Bpifrance. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This