Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Uncategorized

Frédéric Debord : Atouts d’Orange Money

Frédéric Debord est le DG d’Orange Cameroun depuis le 14 février 2018. S’il hérite d’une compagnie stable, ses défis par contre sont nombreux.

Par Beaugas Orain Djoyum

C’est  d’une entreprise stable dont hérite Frédéric Debord, le nouveau directeur général d’Orange Came­roun. Le Français remplace la Came­rounaise Élisabeth Medou Badang, promue au comité de direction d’Orange Middle East and Africa en tant que directrice de la zone et porte-parole. En 2017, le chiffre d’affaires d’Orange Cameroun a atteint 281 millions d’euros (184,3 milliards de F.CFA) contre 278 millions d’euros (182,4 milliards de F.CFA) en 2016.

Notre travail consistera à améliorer nos relations avec nos clients pour qu’ils restent avec nous et pour que ce sentiment de rapprochement soit très fort et pour qu’ils soient très proches de la marque.

Sur l’ensemble du groupe, la plus forte progression du chiffre d’affaires (+58 %) a été enregistrée dans le segment Orange Money. Qui totalise près de 40 millions de clients, dont 12,1 millions actifs au cours des 30 derniers jours.

Et, comme toujours, pour l’année 2017, c’est la zone Afrique et Moyen-Orient qui tire la croissance du groupe Orange avec une évolution de +5,7 % du chiffre d’affaires en glissement annuel. Le Cameroun n’est pas en marge de cette progression. Selon Frédéric Debord, Orange Cameroun est même le leader du groupe Orange sur le segment Money. Ce qui n’em­pêchera pas, promet le nouveau responsable, de nouveaux développements pour ce service.

Selon les derniers chiffres de l’Autorité de régulation des télécoms – les groupes eux-mêmes rechignant à communiquer sur leurs parts de marchés –, les services de paiement sur mobile poursuivent leur progression au Cameroun et conservent une croissance stable de leur nombre d’abonnés actifs qui atteint plus de 3,8 millions d’abonnés en 2016 (+6,5 % par rapport à 2015), alors qu’il était estimé à 3,5 millions d’abonnés en 2015 (+4,9 %). MTN Cameroon, unique concurrent en la matière, a revendiqué en fin d’année 2017 une clientèle en croissance de 194,2 % à 1,1 million d’abonnés pour son service MTN Mobile Money. Le reste est donc constitué de la clientèle d’Orange.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This