Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Uncategorized

Forum Africa 2017 à Charm el-Cheikh : Les priorités africaines

Le Forum Africa 2017, a réuni sept chefs d’État, plus de 100 intervenants et 2 000 délégués pour discuter de l’intégration régionale et de la création d’emplois en Afrique.

Charm el-Cheikh , Thomas Collins, envoyé spécial

La station balnéaire de Charm el-Cheikh a accueilli durant trois jours, début décembre, sept chefs d’État et de nombreux décideurs poli­tiques et économiques, sous le haut patronage du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi. Les participants ont noué des partenariats et sont convenus de stimuler les investissements pour une croissance inclusive en Afrique.

Ainsi, les représentants des secteurs public et privé ont souligné la nécessité de renforcer l’intégration africaine, exploiter le potentiel que représentent les jeunes entrepreneurs et tirer le meilleur parti d’un climat davantage propice aux affaires, en Afrique.

Le président al-Sissi a déclaré que la priorité de l’Égypte était de soutenir les jeunes entrepreneurs, en particulier ceux qui proposent des solutions novatrices dans le domaine de la santé, de l’éducation et des services de base. « Les jeunes sont l’avenir de l’Afrique ; vous représentez notre avantage concurrentiel, vous êtes la source de notre richesse ! Nous voulons insister sur notre volonté de vous soutenir et à bâtir un meilleur avenir pour notre continent. »

De son côté, le président rwandais, Paul Kagame, a ajouté : « Notre capital humain surpasse les immenses richesses naturelles du continent. Il est indispensable d’investir non seulement dans l’environnement mais aussi dans les jeunes entrepreneurs afin qu’ils puissent assurer la croissance de l’Afrique».

Selon la Banque mondiale, le continent compte aujourd’hui 200 espaces d’innova­tion contre cinq seulement en 2010. C’est le Nigeria, puis le Kenya et l’Afrique du Sud, qui possèdent le plus grand nombre de ces hubs technologiques.

Les start-up technologiques et les méthodes pour les financer vont désormais jouer un rôle clé dans la croissance en Afrique ; c’est pour cette raison que le Forum Africa 2017 a débuté par une Journée des jeunes entrepreneurs. Elle a permis à 18 jeunes entrepre­neurs de présenter leurs projets à des inves­tisseurs.

Ben White, fondateur et PDG de VC4Africa, a rappelé que plusieurs des économies africaines affichaient les taux de croissance parmi les plus élevés au monde, et suscitaient ainsi l’intérêt des investisseurs européens et nord-américains. Il a insisté sur le fait que si « l’Afrique ne manquait pas de talents », elle peut « manquer seulement de visibilité » auprès de la finance internationale.

Omar Sakar, fondateur et PDG de Nawah-Scientific, une plateforme en ligne qui analyse des échantillons pour le compte de scientifiques et de clients industriels, a remporté le prix de la Meilleure présen­tation, qui lui donne droit de participer à un programme de formation à la Stanford Business School.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This