Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Uncategorized

Flaviana Matata

Quels sont les créateurs de mode que vous admirez le plus ? 

J’adore le travail de Thula Sindi, Sophia Zinga, Anisa Mpungwe, Eve collections, Ally Rehmtullah, Kiki fashion et beaucoup d’autres encore. Ceux que j’ai cités travaillent beaucoup et je pense que leur talent sera reconnu sur la scène internationale. 

New African vous a classée parmi les personnalités les plus influentes d’Afrique. Beaucoup vous considèrent comme un modèle. Comment expliquez-vous votre succès ? 

Je suis très heureuse que l’on apprécie mon travail. J’ai encore beaucoup à faire. Je fais ce travail avec passion et respect. Je peux me tromper parfois, mais il est très important pour moi d’être moi-même et de comprendre la place que j’occupe dans ma communauté. Mon frère me rappelle toujours que je dois garder les pieds sur terre, travailler beaucoup, écouter, prier et ne pas perdre de vue mes objectifs. Je crois que le succès est dû à la détermination, à la passion et au travail. 

J’encourage les jeunes Africains qui veulent devenir top modèles à s’affirmer et à montrer leurs talents. Je ne leur mentirai pas : c’est un milieu très dur, qui devient de plus en plus compétitif. Il faut toujours avoir un plan B pour le cas où l’on ne réussirait pas. Mais n’abandonnez pas. N’hésitez pas à faire appel à votre réseau pour que l’on vous présente à des agences. Mieux vaut être en Europe ou à New York si l’on veut faire carrière dans ce domaine. Soyez forts, car c’est un monde dur. 

Sur quels projets travaillez-vous en ce moment ? 

Je travaille sur une ligne de papeterie qui sera bientôt commercialisée pour aider à financer la Fondation. Je prépare aussi une gamme de vernis à ongles qui sera lancée prochainement. J’y travaille depuis deux ans et nous sommes presque prêts. Ceux qui me connaissent savent que j’adore les vernis à ongles. Je pensais depuis longtemps créer ma marque mais j’attendais le bon moment. Je n’étais pas prête. Je suis un peu angoissée, mais très enthousiaste d’avoir enfin pu concrétiser mon rêve.

On dit que c’est là où l’on a le coeur que l’on se sent chez soi. Où vous sentez-vous chez vous ? 

Mon coeur est en Tanzanie. Je n’y vais pas aussi souvent comme je l’aimerais mais je fais de mon mieux. La plupart de mes proches sont là-bas. Vous imaginez comme c’est dur pour moi d’être si loin mais je dois travailler. 

Vous travaillez dans une industrie où le rythme est très intense. Quel est pour vous le meilleur moment de détente ? 

J’adore Noël. C’est le seul moment de l’année où mes vacances ne risquent pas d’être interrompues. Le reste de l’année, c’est imprévisible. 

Vous êtes si belle. Avez-vous des conseils à donner ? 

Je vous remercie du compliment, mais en fait, je suis très mal placée pour donner des conseils. Mes amis me disent toujours que je leur donne de mauvaises habitudes alimentaires. L’an dernier, j’ai commencé à faire de l’exercice au mois de mars. J’ai très bien tenu jusqu’à Noël, puis cela a été la catastrophe. 

Les marques de luxe africaines et internationales tentent de s’implanter sur le marché africain. Avez-vous des marques favorites ? Que pensez-vous du fait que ces marques s’intéressent à présent à l’Afrique ? 

J’ai des marques favorites et il est formidable de voir que l’Afrique devient un marché international. L’Asie a tenu une grande place dans l’industrie de la mode ces dernières années et je crois que l’heure de l’Afrique est arrivée. Ne nous emportons pas trop, car il reste encore beaucoup de travail. Il faut développer l’éducation (créer des écoles de mode au lieu d’organiser des stages dans des centres de formation professionnels), bâtir des ateliers et des usines, investir, etc. J’aimerais demander aux créateurs de mode de ne pas manquer cette occasion, d’en profiter pour faire connaître leur travail sur la scène internationale. 

Pour conclure, qu’est-ce pour vous une nouvelle femme africaine ? 

Elle est belle, intelligente, forte. Elle a beaucoup voyagé. C’est un leader. Elle est soeur, fille, mère. Elle n’oublie pas ses racines. Elle est une source d’inspiration pour les autres et tout ce qu’elle fait, elle le fait avec grâce et élégance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts