Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Uncategorized

Cameroun : Tidfore et Sundance pour le fer

Un protocole d’accord vient d’être conclu pour faire avancer un projet d’exploitation de minerai de fer dans le sud du Cameroun. Le gouvernement camerounais examine en conséquence une nouvelle prolongation de la convention signée avec le promoteur.

Par Gérard Choisnet

La compagnie australienne Sundance Resources Ltd. a signé un protocole d’accord avec Tidfore Heavy Equipment Group Co. Ltd. et Cam Iron (filiale à 90 % de Sundance) qui a posé une demande de permis minier sur l’ancien permis d’exploration EP92 (773 km2) au Cameroun.

Par ailleurs, Sundance avait annoncé le 31 juillet 2017 avoir conclu un accord avec le gouvernement camerounais pour prolonger la convention Mbalam initialement de six mois jusqu’au 26 janvier 2018, avec une prolongation supplémentaire de six mois si Sundance pouvait montrer des progrès substantiels dans le financement du projet. 

Ce protocole d’accord, a annoncé Sundance le 22 janvier, vise à fournir un cadre de coopération entre les trois parties et leurs partenaires de joint venture pour mettre en place le consortium requis d’expertise en vue de financer ou d’aider à réunir le financement des infrastructures du projet de minerai de fer Mbalam-Nabeba, à cheval sur la frontière Cameroun/Congo, et de le mettre en exploitation.

Tidfore, une société privée chinoise spécialisée dans les équipements haut de gamme de manutention, d’ingénierie portuaire et offshore…, a signé un accord cadre de joint venture avec China Civil Engineering Construction Corp. (CCECC), une filiale de l’entreprise publique China Railway Construction Corp. (CRCC), indique Sundance. Tidfore est en particulier responsable de la construction du port et CCECC de la construction du chemin de fer, et d’aider Cam Iron et Congo Iron (filiale à 85 % de Sundance détenant les permis Nabeba-Ibanga de 672 km2 au Congo) et les institutions financières à négocier les prêts et financements du projet.

Au titre du protocole d’accord, Sundance vendra 51 % de ses intérêts dans Cam Iron à Tidfore pour un montant à agréer ou évalué indépendamment une fois que : Cam Iron obtiendra le titre de détention sur la zone couverte par l’ancien EP92 pour un minimum de trois ans (demande de permis minier en cours actuellement) ; le gouvernement chinois approuvera la fourniture d’une assurance Sinosure (China Export & Credit Insurance Corporation) pour permettre aux financeurs chinois d’examiner le financement du projet ; et que les accords formels seront approuvés et exécutés.

Par ailleurs, Sundance avait annoncé le 31 juillet 2017 avoir conclu un accord avec le gouvernement camerounais pour prolonger la convention Mbalam initialement de six mois jusqu’au 26 janvier 2018, avec une prolongation supplémentaire de six mois si Sundance pouvait montrer des progrès substantiels dans le financement du projet soit par lui-même soit avec un partenaire crédible. Sundance, Tidfore et CCECC ont rencontré mi-janvier les représentants du gouvernement camerounais pour exposer leurs propositions pour le développement du projet. Il reste au gouvernement à décider s’il accorde à Sundance la nouvelle prolongation de la convention, indique l’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This