x
Close
Uncategorized

Brèves économiques et financières d’Afrique

  • Publiéjuillet 10, 2017

Leoni implante une nouvelle unité de câblage automobile

Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique, Ralf Maus, vice-président exécutif du groupe allemand de câblage automobile Leoni, et Michael Rummel, CEO de Leoni, ont inauguré en mai à Bouznika la première tranche d’une nouvelle unité de production, représentant un investissement de 10 millions d’euros.

L’unité, baptisée Aïn Sebaâ 3, emploie près de 1 000 personnes et couvre une superficie de 6 000 m2.

La deuxième phase sera lancée en 2018 pour un investissement supplémentaire de 10 millions d’euros. Elle portera la surface utilisée à 12 400 m2 et l’effectif employé à 2 000 personnes. La troisième phase entrera en service en 2019 pour un nouvel investissement de 10 millions d’euros. L’usine de Bouznika emploiera ainsi à terme 3 000 personnes et couvrira une superficie globale de 19 000 m2, pour un investissement cumulé de 30 millions d’euros.

Le groupe dispose de sept sites de production au Maroc sous trois entités juridiques, dont le plus ancien est le site de Bouskoura créé en 1971. Les autres sites se trouvent à Berrechid, Bouznika, Ain Sebaâ, Mohammedia et Aïn Harrouda.

Selon les responsables du groupe, « le hub Maroc couvre les activités de Leoni à l’international et comprend l’ensemble des fonctions. Leoni projette, par ailleurs, le renforcement des autres sites de production, à travers la création de nouvelles surfaces, dont la construction de la méga usine de Berrechid et la réutilisation de sites existants, notamment ceux d’Aïn Harouda et Bouskoura, celui d’Aïn Sebaâ étant le site fédérateur de cette nouvelle dynamique ».

Présente au Maroc depuis 45 ans, la société y projette un investissement global de 650 millions Dh (60 millions d’euros) qui permettra à terme la création de plus de 11 000 nouveaux emplois directs sur l’ensemble des sites, dont 3 000 pour la seule usine Aïn Sebaâ 3 à Bouznika. L’effectif total employé par le groupe au Maroc atteindra plus de 17 400 personnes.

« Les activités déployées à ce jour s’inscrivent dans la continuité. C’est une grande reconnaissance de la stabilité du Maroc qui nous offre de grandes opportunités économiques et une proximité géographique européenne, avec une ouverture vers le continent africain motivée par le plan d’accélération industrielle, ainsi que l’infrastructure offerte pour accompagner le développement de l’industrie automobile », souligne Ralf Maus.

Écrit par
African Business french

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *