Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Uncategorized

Berrier et Maguette des bâtisseurs

La défense de la diversité

Après plusieurs happenings médiatisés en 2015, la marque s’envole. L’été dernier, c’est la consécration après une opération aux Galeries Lafayette, le célèbre magasin parisien.

Aujourd’hui, l’Afrique c’est chic est une plateforme online pourvue de 50 000 fans, tous réseaux sociaux confondus, mais aussi une plateforme offline avec des rencontres interprofessionnelles, interculturelles et intergénérationnelles. Maguette Mbow la décrit comme une « opération afropéenne, engagée dans la défense de la diversité », laquelle « peut s’inviter partout. Aujourd’hui, avec sa culture mixte, métissée, l’Afrique est décloisonnée et décomplexée », poursuit l’en­trepreneur pour qui « le digital a fait imploser les barrières ».

Dénicher les nouveaux talents

Africa is Calling You est le produit de Welcoming Diasporas et de l’Afrique c’est chic. Cette nouvelle structure a été lancée en septembre 2017, lors d’une semaine de rencontres qui a réuni plus de 5 000 entrepre­neurs, étudiants et investisseurs à Paris et qui a mobilisé près de 150 000 internautes.

« Les répercussions de nos actions sont multiples. Nous avons à notre actif des projets avancés sur les noix de cajou en Casamance, de recy­clage de sacs plastiques au Togo, de tablettes pour numériser les crédits clients au Sénégal ou d’art contemporain au Togo», précise Maguette Mbow.

Africa is Calling You se décline égale­ment sous la forme d’un webzine mensuel consacré à l’actualité sociale, économi­que et culturelle de l’Afrique mais aussi un réseau social. Si Isabelle Barrier s’occupe du rédactionnel, Maguette Mbow se charge des aspects techniques et finalise une applica­tion mobile accessible sur Android et IOS, qui reprendra les informations relayées sur le webzine : « Sur le continent, le mobile est devenu le principal point d’accès à Internet. » La plateforme Africa is Calling You est gratuite, elle se veut une forme de « LinkedIn africain avec des bénéfices multiples : la créa­tion de réseaux professionnels, le recrutement dématérialisé, le conseil ».

D’autre part, Africa is Calling You déve­loppe des programmes novateurs pour iden­tifier les talents de la diaspora. Maguette Mbow a créé une nouvelle méthode de sélec­tion : « Une intelligence artificielle permet d’ob­tenir une évaluation des meilleurs dossiers sur la base d’un questionnaire de cent questions, divisé entre la psychologie, le mental, les compé­tences et le contexte de marché. Le programme a été enrichi par des tests auprès des “mentors” tels que Douglas Mbiandou de 10 000 codeurs, Karim Sy de Jokkolabs, Nayé Bathily de la Banque mondiale, etc».

De la «repatriation»

L’entrepreneur travaille sur de nouveaux modules d’intelligence artificielle. Enfin, les associés manifestent une volonté de franchir la barrière linguistique pour réunir les « deux Afriques». Le phénomène de «repatriation» s’est accéléré ces dernières années et les fonds envoyés par la diaspora en Afrique en 2016 représenteraient près de 60 milliards de dollars ; pourtant les barrières à « l’African dream » demeurent nombreuses, explique Isabelle Berrier : « 85 % des membres de la diaspora ont un projet, plus ou moins abouti, de retour sur le continent».

Cependant, cette nouvelle génération est confrontée à des obstacles multiformes : « La méconnaissance des réalités du terrain, le manque de struc­tures d’accueil et l’incompréhension géné­rationnelle des parents qui ne comprennent pas toujours pourquoi leurs enfants veulent repartir alors qu’ils ont une bonne situation en France… Sans oublier l’aspect juridique et fiscal. Aujourd’hui, nous travaillons avec des spécialistes de l’expatriation afin d’apporter une aide adéquate. »

Insistant sur le poids et l’histoire de la diaspora africaine, Maguette Mbow poursuit : « La diaspora a plus de quatre siècles et s’adapte partout, des États-Unis à la Chine ! Internet est le lien que nous n’avions pas ! Aujourd’hui, tout le monde veut aller en Afrique et personne ne sait comme faire : notre ambition est de trans­former cette envie en projets concrets. Si nous soutenons la diaspora c’est parce que nous pensons qu’elle renforcera la classe moyenne par l’émergence des PME qui est l’un des leviers du développement ».

Soulignant l’inclusivité des projets portés par Africa is Calling You, il conclut : « Nous créons du lien et du sens pour atteindre une valeur partagée car le développement de l’Afrique sera social ou ne sera pas ! »

Aujourd’hui, la jeune structure cherche des partenaires pour renforcer les synergies en réunissant tous les acteurs et lance un appel « pour une semaine de rencontre qui réunirait tous les acteurs de la diaspora ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts