Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Uncategorized

Berrier et Maguette des bâtisseurs

Le réseau social en ligne africaiscallingyou.co est né de la rencontre entre Isabelle Berrier et Maguette Mbow, bien connus des diasporas africaines. Avec leur initiative, l’intelligence artificielle se met au service de l’Afrique.

Par Marie-France Réveillard

Diplômée de Science-Po Bordeaux, Isabelle Berrier découvre l’Afrique à l’âge de 22 ans dans le cadre d’un programme d’échange universitaire à Soweto. En 2008, elle rejoint le Sénégal où elle participe à la création d’un service de microfinance pour la BCEAO puis accom­pagne l’entrepreneuriat féminin en Centra­frique.

En 2011, elle intervient comme consultante-projets auprès de la diaspora centrafricaine et congolaise et participe au projet Visionet de commercialisation de lunettes à bas coûts, à Kinshasa. Après un passage en politique entre 2012 et 2014 en France, elle part pour Londres : « J’y observe une approche communautaire différente, héritée de l’histoire. Les Africains ont réussi plus facilement à accéder à des postes de haut niveau en Grande-Bretagne. Depuis des années, à Londres, on cultive une volonté de retour et de réussite, alors que le phénomène est plus récent en France».

En octobre 2016, elle rentre à Paris où elle fonde l’association Welcoming Diasporas : « Je suis allée à la rencontre de toutes les organisations africaines de Paris car je voulais créer une synergie qui permette d’identifier et de mobiliser les dias­poras pour le continent».

C’est à Bamako, quelques mois plus tard, lors du sommet Afrique-France en janvier 2017, qu’Isabelle Berrier rencontre Maguette Mbow : « Dès la première rencontre, nous souhaitions créer un projet commun car nous partagions une même vision. Nous voulions nous adresser à la jeunesse qui représente une génération qui se moque des conventions ! »

L’Afrique, c’est chic

Né au Sénégal et arrivé en France il y a 23 ans, Maguette Mbow est un spécialiste du e-business. Il fait ses premières armes pour le compte du groupe américain BBDO dans l’industrie automobile où il implémente de nouveaux systèmes d’information.

De cette expérience en outplacement, il garde le goût du mode projet. En 2003, il crée sa première société de conseil en ingénierie informa­tique et en communication digitale, mais l’aventure tourne court, et il rejoint Cristal d’Arques, comme directeur du digital, puis France agricole, pour optimiser la présence numérique du groupe de presse.

En 2010, il crée sa société en stratégie digitale Key Indeed, mais c’est en 2015 qu’il acquiert ses lettres de noblesse en créant L’Afrique c’est chic. La marque fait « écho au Black is beautiful, la revendication de l’Amérique des années 1950 et 1960. Je suis chic, non pas parce que je suis bien habillé mais parce que je crée des choses », précise-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This