Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Uncategorized

Maroc : PSA Peugeot Citroën signe pour une usine à Kenitra

Il prépare aussi et dès aujourd’hui les conditions de réalisation de l’ambition commerciale d’un million de véhicules vendus dans la région Afrique/Moyen-Orient à l’horizon 2025.

L’Afrique et le Moyen-Orient sont des marchés historiques pour le Groupe, en particulier pour la marque Peugeot dont la notoriété est établie de longue date. PSA occupe également des positions fortes sur certains marchés (1er en Tunisie, 2è au Maroc), et la marque Peugeot est numéro 2 en Algérie.

La région Afrique/Moyen-Orient doit devenir le troisième pilier de croissance rentable de PSA Peugeot Citroën, et la stratégie de la région consiste à mettre progressivement en œuvre une capacité de production de véhicules au cœur de la zone pour servir ses marchés, dont le potentiel est estimé à 8 millions de véhicules à l’horizon 2025.

Pour Carlos Tavares, la région Afrique et Moyen-Orient « doit devenir un levier d’internationalisation rentable de notre plan Back in the Race » de reconstruction des fondamentaux de l’entreprise, relancée avec le chinois Dongfeng après avoir frôlé la faillite en 2014.

« Cet accord signé aujourd’hui avec le Maroc nous permettra d’avoir des capacités de production au cœur de la région pour réaliser notre ambition d’y vendre un million de véhicules en 2025 ».

Pour le marché africain, « nous comptons proposer des véhicules adaptés aux particularités du continent, notamment en ce qui concerne le climat et le réseau routier ».

PSA a également signé un accord de coopération avec l’IFMIA, le réseau d’instituts de formation de l’industrie automobile, portant sur la formation de ressources humaines conformément aux exigences et standards de production du constructeur.

D’autres partenariats sont à l’étude avec l’Office de formation professionnelle et de promotion du travail (OFPPT) et des universités du Maroc.

«Nous fournirons plus d’efforts pour être davantage dans les radars des constructeurs mondiaux », a par ailleurs déclaré le ministre de l’Industrie, évoquant l’américain Ford, l’allemand Volkswagen… « Nous comptons partager notre expertise avec nos amis africains, notamment à la Cedeao, en faveur des pays désireux de développer leur secteur de construction automobile ».

Renault, le concurrent français de PSA, a ouvert en 2012 son usine de Tanger, qui produit à 90% pour l’exportation des véhicules low cost. PSA négocie une implantation industrielle en Algérie, où Renault a inauguré une usine près d’Oran fin 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts