Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Uncategorized

L’économe ministre Amadou Bâ

Après les nouveaux engagements des bailleurs de fonds, sait-on davantage qui va financer quoi ?

Oui, la répartition des 3 729 milliards de F.CFA d’engagements financiers nouveaux est, maintenant, bien connue. Il s’agit des engagements pris par 24 partenaires techniques et financiers. Sur ce total, on compte 11 partenaires multilatéraux, dont sept banques et quatre fonds, qui se sont engagés à financer les projets du PSE.

Les montants promis s’élèvent à 2 012, 25 milliards de F.CFA. Ils proviennent principalement de la BID (550 milliards), de la BM (500 milliards), de la BAD (400 milliards), de la BOAD (350 milliards), de la BIDC (75 milliards), de la Badea (50 milliards), ainsi que des fonds arabes (47,25 milliards) et du FIDA (40 milliards).

S’agissant de la Chine, c’est à travers la coopération bilatérale que les projets soumis par le Sénégal seront financés

Quant aux engagements bilatéraux, ils émanent de 13 partenaires du Sénégal. Les nouveaux engagements proviennent surtout de l’Union européenne pour un montant d’un peu plus de 1 087 milliards de F.CFA, des États-Unis (262,5 milliards), du Canada (108 milliards), du Japon (110 milliards), du Système des Nations unies (110 milliards), de la Corée du Sud (17,5 milliards) et de l’Uemoa (22 milliards).

Qu’en est-il des montants promis par la Chine ou les pays arabes ?

S’agissant de la Chine, c’est à travers la coopération bilatérale que les projets soumis par le Sénégal seront financés. Parmi les huit projets prioritaires retenus par la Chine, figure l’autoroute à péage Thiès-Touba (74,4 milliards), le renouvellement de 800 camions gros porteurs (50 milliards), la construction du pont de Foundiougne pour 22 milliards de F.CFA…

Quant à nos partenaires arabes, ils continuent à jouer un rôle de premier plan dans le financement du PSE avec des concours financiers d’un montant de 647,25 milliards de F.CFA, représen­tant 17 % des nouveaux engagements financiers.

Sur ce total, des conventions de financement d’un montant de 237,345 milliards ont déjà été signées, soit 37 % des engagements financiers nouveaux. Ceux-ci seront orientés vers des secteurs prioritaires du PSE comme l’agriculture, l’hydraulique et l’assainissement, l’énergie, les infrastructures, les services de transports, la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts