Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Uncategorized

Aida Touirhy inside

Aida Touirhi. Nouveau départ pour la rentrée médiatique de la journaliste. Elle animera aux côtés de Laurence Ferrari l’actualité dans l’émission le Grand Huit sur la chaîne D8 (Groupe Canal +). Pour Femme africaine, elle s’est confi ée sur ses secrets de beauté…

Quel est votre premier geste de beauté le matin ?

Il est essentiel de se démaquiller la peau pour mieux la préparer à aff ronter la journée !

Pour vos soins du visage et du corps, c’est plutôt maison ou institut ?

J’adore passer du temps en institut… Et je suis toujours emballée à l’idée d’en découvrir de nouveaux ! Mon dernier coup de coeur, le Radisson de Djerba élu meilleur spa de toute la Méditerranée… Un prix largement mérité au regard des soins proposés, des plus traditionnels aux plus modernes, un vrai bonheur ! Ces escapades demeurent cependant exceptionnelles, aussi au quotidien, je prends soin de moi à la maison. Le top : un soin du visage intégral après un bon bain moussant.

Une recette maison à conseiller pour prendre soin de son visage?

Je n’ai pas vraiment de recette maison à conseiller. En effet, j’ai mis du temps avant de prendre soin de ma peau. Plus jeune, je ne me maquillais pour ainsi dire jamais, mis à part du khôl et du rouge à lèvres de temps en temps. La première fois que j’ai mis du fond de teint, c’était à la télé !

Vous avez été bluffée par quel dernier achat en cosmétique ? Crème, make up… quelles sont vos adresses beauté ?

J’ai la peau plutôt sèche alors j’utilise beaucoup de produits hydratants. J’aime beaucoup l’huile prodigieuse de Nuxe que je peux appliquer à la fois sur le corps, le visage et les cheveux. C’est un tout-en-un très pratique à glisser dans sa valise pour les vacances. En version pailletée, elle sublime vos jambes. Enfi n et surtout, j’adore son cocktail de six huiles végétales, auquel la noisette et le camélia donnent un parfum très agréable à porter ! Avec la dernière canicule qui a complètement déshydraté ma peau, j’ai craqué sur la crème de corps au miel et lait de soja de chez Kiehl’s. Sans parabène, sa texture beurrée laisse une sensation très douce sur la peau, sans parler de l’odeur à faire fondre tous les gourmands !

Vos moments bien-être ?

Avant chaque tournage, je passe par la case habillage-maquillage-coiffure, HMC dans le jargon. Je travaille avec les mêmes personnes depuis des années, elles me connaissent par coeur et pour moi cette petite heure avant le stress de l’enregistrement est un vrai moment de bien-être. Les filles sont aux petits soins, et elles me subliment à chaque émission! Hors tournage, je m’accorde de temps en temps un soin dans un spa Clarins en région parisienne. Histoire de recharger les batteries !

Après une nuit blanche, comment récupérez-vous ?

Le sommeil ! Grasse matinée ou sieste, c’est le meilleur moyen de récupérer… Lorsque je travaille, je me couche tôt le lendemain soir. Le sommeil est trop important pour notre équilibre. Et disons qu’avec l’âge, il est de moins en moins facile de faire illusion après une nuit blanche

Quels sont les aliments que vous privilégiez pour votre équilibre?

Les fruits sont mes meilleurs amis. Je les aime rouges, oranges, jaunes, verts, violets… Ils nous apportent les vitamines dont nous avons besoin… Et le sucre dont je suis totalement addicte.

Que trouve-t-on dans votre trousse de maquillage ?

Des basiques : fond de teint miel de chez Phyt’s, d’origine 100% naturelle ; mascara Intenza de chez L’Oreal, ombre à paupières Estee Lauder palette sombre pour des yeux smoky, et du blush de chez Mac. Sans oublier un crayon khôl noir intense Gemey Maybelline pour d’éventuelles retouches pendant la journée.

Votre maquillage de tous les jours ?

Le seul maquillage que je me permets au quotidien c’est du khôl. Toutes les marques en font, mais pour moi le seul, le vrai qui tienne vraiment plusieurs jours et qui donne un noir intense au regard c’est un khôl en poudre qui vient du Moyen-Orient. Je le trouve sur les marchés ou au bled. Il y a toujours une âme charitable qui m’en fait venir du pays. Pour les lèvres, j’ai découvert un produit miracle que je n’ai malheureusement jamais trouvé en France : Lucas Papaw Ointment, c’est un baume qu’utilisent les aborigènes depuis des millénaires pour toutes sortes de choses : brûlures, piqûres d’insectes, hydratation… Je l’emmène partout. Je l’ai déjà utilisé pour soigner des blessures, c’est juste extraordinaire. Et en baume à lèvres, il est vraiment sensationnel. J’ai la chance d’avoir une belle soeur hôtesse de l’air. Du coup, à chaque fois qu’elle part en Australie, je lui en commande systématiquement.

Votre dé nition de la beauté noire ?

J’ai toujours trouvé que la femme noire avait une noblesse naturelle. Peu importe ce qu’elle porte ou comment elle se maquille, il s’agit d’autre chose : le regard, l’allure, et surtout le port de tête. Celui d’une vraie reine.

Une Noire que vous admirez physiquement uniquement ?

Beyoncé is my queen! Même si elle m’a un peu déçue ces derniers temps à vouloir faire du Rihanna. Beyoncé n’en a pas besoin. Beyoncé IS.

Une méthode pour se maquiller en 5 minutes ?

Un bon anticernes, du khôl, et ça peut suffire pour la journée.

Votre parfum ?

Je ne suis fidèle à aucun parfum. Non seulement j’ai des périodes, mais je change aussi en fonction de la saison, de l’occasion, de l’endroit où je suis… Mon coup de coeur du moment c’est l’original Musk de Kiehl’s, un parfum mixte aux senteurs orientales… On ne se refait pas.

Des recettes pour prendre soin de vos cheveux ?

De l’huile, de l’huile, et encore de l’huile. J’en ai tout un tiroir : huile d’olive bien sûr, huile de lin, huile d’amande douce, huile de cade pour faire pousser les cheveux, huile d’ail, huile de rose…. en général j’en fais un cocktail avant mon henné mensuel. Depuis presque 10 ans maintenant, j’ai arrêté les teintures chimiques au profit d’un henné naturel. J’en ai découvert un à Dubaï que je fais venir par des amis ou que l’on peut commander sur Internet. C’est le henné Burgundy de chez Hemani. Il est parfumé aux Ouds et donne à la brune que je suis une teinte délicieusement cuivrée. Je renouvelle le henné dès que mes cheveux blancs ont trop poussé !

À qui confez-vous la beauté de vos cheveux ?

À personne ! Et c’est un peu mon drame… Je suis tellement sensible du cuir chevelu que j’appréhende d’aller chez le coiffeur ou de confier mes cheveux à quelqu’un que je ne connais pas. Les seuls susceptibles de dompter ma crinière sont ceux avec qui je travaille pour mes émissions. Ils savent que dès qu’un cheveu part dans la brosse, je deviens limite hystérique !

Votre pire faux pas en coiffure ?

Le brushing ! À mes débuts à M6, je me cherchais un peu niveau style. Il faut dire que j’avais jusque- là été journaliste radio donc je ne me souciais que très peu de mon physique. On m’a mis entre les mains de coiffeurs et coiffeuses qui travaillaient pour la chaîne. Et j’ai eu à peu près toutes les têtes : cheveux raides, raie au milieu, sur le côté… Avant de m’apercevoir que mes cheveux bouclés faisaient partie de mon identité. Et que c’était aussi ce qui me distinguait des autres présentatrices.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This