Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Trombinoscope

Rama Yade : Une voix pour l’Afrique à Washington

Rama Yade, l’ancienne secrétaire d’État française des Droits de l’homme, puis des Sports, sous la présidence de Nicolas Sarkozy, était plutôt discrète, ces dernières années.

Par LS

On la retrouve enseignante, spécialiste du business africain, à l’université Mohammed-VI Polytechnique au Maroc, et à Sciences Po Paris. Et à Londres, où elle conseille un éditeur de livres africains et un cabinet de conseils en RSE… Aux États-Unis, où elle vit désormais, elle conseille la Banque mondiale.

En novembre, elle se rappelle au public français en déclarant ressentir comme une « micro-agression » le fait de devoir passer chaque jour devant la statue de Colbert.

En avril 2021, nouveau tournant : Rama Yade devient la directrice Afrique de l’influent Atlantic Council. « Son parcours est marqué par un engagement constant pour la diversité liée aux migrations et la citoyenneté multiculturelle en France et partout dans le monde », note le Think Tank, qui souhaite relancer son influence sur le continent.

« Je veux aider à élever la voix de l’Afrique à Washington, auprès de toutes les institutions internationales », plaide Rama Yade. « C’est en Afrique que se joue la compétition entre les grandes puissances mondiales, y compris entre la Chine et les USA », juge la jeune femme, qui fait allusion à la bataille pour les monnaies digitales.

En novembre, elle se rappelle au public français en déclarant ressentir comme une « micro-agression » le fait de devoir passer chaque jour devant la statue de Colbert.

Une manière de recadrer les débats hexagonaux sur le « wokisme », qu’elle juge exagérés face aux problèmes du racisme et à la question des migrations. Débats dont l’Afrique ne saurait être absente et où l’ancienne ministre, aujourd’hui âgée de 44 ans, apportera son expertise.

@LS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts