Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Transport

Kribi : Ouverture du terminal à conteneurs

Un nouveau terminal à conteneurs offrira une capacité de trafic représentant plus du double de celle du terminal existant de Douala. Son ouverture effective est imminente, au bénéfice du Cameroun comme de la sous-région.

Par Gérard Choisnet

Une délégation de l’armateur français CMA CGM (3ème armateur mondial) a été reçue le 9 janvier par le ministre délégué auprès du ministre des Transports, Mefiro Oumarou, en présence du directeur général du Port autonome de Kribi (PAK), Patrice Melom. 

«Nous venons étudier les conditions d’ouverture du terminal de Kribi, puisque nous sommes partenaire dans ce projet qui permettra de moderniser l’économie du Cameroun », a déclaré à l’issue de l’audience Lionel Odeyer, directeur général de CMA CGM Cameroun. « La réunion avec le ministre a permis d’étudier ces conditions et de lever les deux ou trois derniers points qui nous restaient à étudier. La réunion a été extrêmement productive et nous maintenons notre échéancier du 1er mars pour l’ouverture de ce terminal».

Les premières cargaisons devraient quitter l’Asie dès le 15 janvier. « Il y aura plusieurs escales hebdomadaires. On aura un service qui viendra directement des pays d’Asie. Nous aurons également deux services hebdomadaires qui viendront directement d’Europe et de la partie West Med (Italie, Espagne)», a précisé Lionel Odeyer.

Au terme d’un processus d’appel d’offres international, le consortium réunissant les groupes français CMA CGM et Bolloré Transport & Logistics et le groupe China Harbour Engineering Company (CHEC) s’est vu confier, fin août 2015, le financement et l’exploitation du terminal à conteneurs de Kribi, dans le cadre d’un partenariat public-privé avec l’Etat camerounais.

La cérémonie de signature du contrat de concession sur 25 ans du nouveau terminal à conteneurs, présidée par le ministre des Transports, Edgard Alain Mébé Ngo’o, s’est tenue le 25 juillet 2017 dans l’enceinte du PAK. Selon le ministère camerounais, « ce contrat de 25 ans porte sur le financement, l’exploitation, le développement, l’entretien et la maintenance du terminal à conteneurs du PAK. Les investissements attendus du concessionnaire sont estimés à environ 235 milliards de F.CFA, incluant les droits d’entrée, le rachat des équipements de la phase 1, la participation à la phase 2 et le renouvellement des équipements tout au long du contrat. »

Le terminal de Kribi, « conforme aux meilleurs standards internationaux », est aujourd’hui doté d’un quai de 350 mètres pour une profondeur de 16 mètres, et peut accueillir des navires d’une capacité de 8 000 EVP (équivalent vingt pieds). En phase 2, Kribi Conteneurs Terminal (KCT) opèrera des navires de 11 000 EVP. Il bénéficiera d’un quai de 715 mètres, d’un terre-plein de 32 hectares et aura la capacité de traiter 1,3 million EVP. Le terminal de Kribi générera près de 300 emplois directs locaux.

Les caractéristiques du financement bancaire concessionnel de la phase 2 (prêt de 674 millions $) mis à disposition par China Eximbank sont identiques à celles du financement de la phase 1(prêt de 423 millions $), indique le PAK. Le groupement CMA CGM/Bolloré/CHEC participe au financement de la phase 2 à hauteur de 15% représentant les fonds de contrepartie exigés du Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This