Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Transport

Cameroun : Premier porte-conteneurs à Kribi

Un premier navire commercial vient d’accoster au nouveau port en eau profonde situé au sud de la côte Atlantique du Cameroun. Un important trafic y est rapidement attendu.

Par Gérard Choisnet

Parti d’Asie mi-janvier, le navire CMA CGM Bianca, d’une capacité de 8721 EVP et long de 335 mètres, est devenu le 2 mars le plus grand porte-conteneurs à escaler au Cameroun, et marque le début des opérations commerciales au terminal à conteneurs de Kribi. La cargaison à livrer représentait un peu plus de 500 conteneurs, contenant des produits de quincaillerie, des matériels liés aux travaux de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football prévue en juin 2019, des voitures…

Le groupe français CMA CGM déploie quatre nouveaux services directs hebdomadaires à Kribi : l’EURAF 4, reliant la Méditerranée et l’Afrique de l’Ouest (Marseille, Barcelone, Valence, Casablanca, Algesiras, Tanger, Dakar, Lomé, Bata, Malabo, Apapa, Tincan, Onne, Kribi, Port Gentil, Libreville, Douala, Algesiras, Marseille) ; l’EURAF 5, reliant l’Europe du Nord et l’Afrique de l’Ouest (Anvers, Le Havre, Lisbonne, Algesiras, Pointe Noire, Luanda, Kribi, Douala, Abidjan, Algesiras, Anvers) ; l’ASAF, reliant l’Asie et l’Afrique de l’Ouest (Qingdao, Xingang/Tianjin, Busan, Shanghai, Ningbo, Nansha, Tanjung Pelepas, Singapour, Pointe des Galets, Cape Town, Pointe Noire, Kribi, Luanda, Cape Town, Port Kelang, Singapour, Qingdao) ; et le West Feeder Service, reliant Kribi, Port Gentil, Boma, Matadi et Libreville.

LIRE AUSSI https://magazinedelafrique.com/kribi-ouverture-du-terminal-a-conteneurs/

Selon CMA CGM, situé au Cameroun, un marché en croissance, le terminal de Kribi a pour vocation d’être à la fois un port majeur pour ce pays en complément de Douala, et de jouer un rôle de hub en offrant à la chaîne logistique camerounaise une infrastructure moderne et adaptée à la nouvelle génération de navires transocéaniques. L’ouverture de Kribi s’inscrit dans la stratégie mise en œuvre par Rodolphe Saadé, PDG de CMA CGM, qui vise à développer les activités terrestres et de porte-à-porte du groupe afin d’offrir à ses clients une offre de transport globale de qualité adossée au réseau maritime mondial de CMA CGM.

Au terme d’un appel d’offres international, le consortium réunissant les groupes français CMA CGM et Bolloré Transport & Logistics et le groupe China Harbour Engineering Company (CHEC) a été chargé de l’exploitation du terminal à conteneurs de Kribi, dans le cadre d’un partenariat public-privé avec l’Etat camerounais. Le contrat de concession sur 25 ans a été signé le 25 juillet 2017.

Avec l’arrivée du premier navire commercial à Kribi Conteneurs Terminal (KCT), le Cameroun prend un nouvel élan, souligne pour sa part le groupe Bolloré. Unique port en eaux profondes du pays, ce terminal moderne et efficient va participer à la croissance économique du Cameroun et de sa sous-région, notamment le Tchad et la République centrafricaine.

« Nous allons accueillir des porte-conteneurs de très grande capacité (jusqu’à 11 000 EVP) et ce dès leur première escale sur les côtes africaines. Cela va réduire les temps de transit des marchandises», précise Daniel Lallemand, directeur général de KCT. « Au-delà du service client, KCT est un catalyseur de développement local. Nous employons aujourd’hui 300 personnes et développons une politique de sous-traitance locale, qui est un moteur pour le développement de la région. »

Doté à ce jour d’un quai de 350 mètres avec une profondeur de 16 mètres et de 18 hectares de surface de stockage, KCT possède des infrastructures et des équipements (2 portiques de quai STS, 5 portiques de parc RTG) conformes aux meilleurs standards internationaux. Des investissements de 380 millions d’euros  sont prévus pour aboutir à une deuxième phase qui permettra d’optimiser la gestion opérationnelle et la productivité du terminal.

Pour Patrice Melom, directeur général du Port autonome de Kribi (PAK), « en termes de perspectives immédiates, la ligne maritime CMA CGM prévoit déjà pour le mois de mars une douzaine d’escales. D’autres lignes maritimes s’intéressant au site, très rapidement, il y aura énormément d’activités autour du port de Kribi. »

L’évacuation des trafics, compte tenu de l’état actuel déficient de la route Kribi-Edéa, sera provisoirement assurée vers Douala par cabotage. Mais « la solution définitive entre le port de Kribi et Edéa, c’est une autoroute. Aujourd’hui, nous sommes en train d’achever à 80% le tronçon de l’autoroute entre Kribi et le site du port(Mboro). Le gouvernement est en train de réfléchir à rechercher des financements pour avancer sur la construction de l’autoroute Kribi- Edéa qui va rejoindre l’autoroute qui viendra de Yaoundé sur Douala ». En outre, « les études sont en cours sur le chemin de fer entre Edéa, Kribi et le site du port, et je pense que le trafic augmentant, la construction de ce chemin de fer va se mettre en place. »

Les travaux d’extension du PAK ont été lancés, et comprennent un quai supplémentaire de 715 mètres et un terre-plein de 32 hectares, permettant de traiter 1,3 million de conteneurs EVP. A terme, la zone logistique industrielle, où une première entreprise, Atlantic Cocoa, construit une usine de transformation du cacao, pourrait atteindre 500 hectares.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This