Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Transport

Bolloré Logistics : Vers des émissions neutres en carbone

Anticipant de nouvelles normes dans le transport maritime, Bolloré Logistics propose à ses clients d’utiliser des carburants alternatifs, peu émetteurs de carbone. Cette approche « durable » concerne l’ensemble de la chaîne logistique.

Par Marie Anne-Lubin

Bolloré Logistics dévoile à ses clients SEAalternative, une nouvelle offre destinée à réduire les émissions CO2 du transport maritime. La société encourage ainsi l’utilisation de carburants alternatifs tels que le GNL (Gaz naturel liquéfié), le biogaz ou encore le Biofoul. Cette nouvelle solution concerne les envois ponctuels et réguliers sur tous les axes géographiques.

En travaillant en étroite collaboration avec les compagnies maritimes, Bolloré Logistics accompagne ses clients désireux de réduire de manière significative leur empreinte carbone. Cette solution leur donne la possibilité d’opter pour un carburant alternatif et de réduire ainsi leurs émissions de carbone entre 25 % et 65%, selon les calculs du groupe français.

La contribution de carburant alternatif et les économies de carbone sont détaillées dans un tableau de bord CO2 adressé au client, et vérifiées par un tiers. Un certificat est remis au client, chaque trimestre.

SEAalternative couvre toutes les étapes de la chaîne logistique et peut inclure aussi bien des pré-et post-acheminements éco-responsables que des emballages réutilisables.

Cette nouvelle approche vient s’ajouter à l’offre AIRsaf de Bolloré Logistics. Elle participe également à l’objectif de l’entreprise de réduire de 30 % ses émissions de CO2 sur les prestations de transport livrées à ses clients d’ici 2030, en ligne avec son programme « Powering Sustainable Logistics ».

Le groupe anticipe ainsi les futures régulations de l’Organisation maritime internationale « qui incite à adopter des solutions innovantes afin de réduire les émissions de carbone », explique Anne-Sophie Fribourg, directrice du développement maritime de Bolloré Logistics.

« Cette nouvelle solution permet d’accompagner nos clients dans leur effort de décarbonisation de leur supply chain grâce à des plans de transports hybrides. SEAalternative est une offre innovante et aussi un levier pour contribuer aux objectifs de l’accord de Paris visant à limiter à 1,5°C l’augmentation des températures à l’horizon 2100. »

 Durable de bout en bout

Disponible sur n’importe quelle voie commerciale, pour un envoi ponctuel ou tout au long de l’année, le carburant maritime durable (SMF, Sustainable Maritme Fuel, en anglais) suit le concept de bilan massique. Cela signifie que peu importe où le SMF est utilisé, les avantages environnementaux seront toujours associés à celui qui a acheté ce type de carburant.

Bolloré procède à la sélection et à la réservation du carburant alternatif souhaité : GNL, Biogaz, biofuel. Il établit le tarif par Equivalent vingt pieds. Et procède à l’allocation du carburant aux expéditions souhaitées.

La contribution de carburant alternatif et les économies de carbone sont détaillées dans un tableau de bord CO2 adressé au client, et vérifiées par un tiers.

Un certificat est remis au client, chaque trimestre. Ainsi, l’approche est-elle durable « de bout en bout », précise la présentation du groupe. Du pré acheminement au post acheminement, par la sélection de carburant, mais également par la réduction des matières plastiques et des déchets dans les entrepôts et les expéditions.

Pour l’heure, la société de transport maritime et de logistique n’inclut pas dans son offre l’invention de sa « sœur » Bolloré Energy. Cette dernière propose un gazole de synthèse, baptisé Izipure.

Produit à partir de graisses animales et d’huiles de cuisson usagées, et transformé par le partenaire Neste, ce nouveau carburant « constitue une alternative écologique efficace face au diesel fossile », promet le groupe français.

Il permet notamment de réduire les émissions de CO2 d’au moins 85 % et les émissions de particules fines de 30 %. « De composition moléculaire plus pure que le diesel, Izipure permet une meilleure combustion grâce à son indice cétane plus élevé, une autonomie équivalente, une meilleure tenue à froid, ainsi qu’une meilleure stabilité. »

Étant est également compatible avec presque tous les moteurs diesels neufs ou anciens et n’engage aucun investissement supplémentaire. Le groupe prévoit de proposer systématiquement ce carburant à ses clients, notamment pour alimenter les camions.

@Malu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts