Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Energie

Togo : Amélioration du réseau électrique

L’Agence française de développement (AFD), l’Union européenne (UE) et l’Allemagne à travers la KFW ont signé Lomé quatre conventions de financements.

Ces prêts concessionnels et subventions d’un montant total de 57,8 millions d’euros (37,91 milliards de F.CFA) pour le réseau électrique de la capitale et le réseau de pistes rurales.

Le Programme d’extension des réseaux d’électricité de Lomé (PEREL) représente un coût global de 47,8 millions d’euros (31,35 milliards de F.CFA), dont 30 millions d’euros de prêt souverain concessionnel de l’AFD, 7,8 millions d’euros de ressources issues du 11è Fonds européen de développement (FED) / PASET 1 (Programme d’appui au secteur de l’énergie au Togo), et 10 millions d’euros de subvention du ministère allemand de la coopération économique (BMZ) à travers la KFW.

Ces financements permettront d’étendre le réseau de distribution électrique de la capitale à travers l’installation de lignes basse et moyenne tension, la construction d’un bureau de téléconduite et le raccordement de 20 000 nouveaux abonnés.

Le Projet d’appui aux pistes rurales (PAPR), d’un coût total de 35,4 millions d’euros (23,22 milliards de F.CFA), bénéficie de 10 millions d’euros de l’AFD sous forme de prêt concessionnel.

Ce financement complète les 17 millions d’euros de subvention déjà accordés par la KfW allemande, ainsi que la contribution de 7,9 millions d’euros de l’Etat togolais et la participation de 500 000 euros des filières.

Cette nouvelle phase vise : la réhabilitation de 900 km de pistes rurales dans les régions cotonnières ; la réhabilitation de 85 km de pistes rurales dans les zones de culture du café et du cacao ; et l’appui à la mise en oeuvre de la politique nationale d’entretien des pistes rurales et au renforcement de capacités institutionnelles.

Par Gérard Choisnet

Related Posts