Tagged in: Société

RSS 2

L’Algérie au ralenti

Peu d’investissements, manque de perspectives à moyen terme et crise politique ; en pleine révolte populaire contre le système, l’économie…

Mamane et le Gondwana attaquent la France, la Belgique…

Mamane est à l’humour, ce que Bob Marley et Michaël Jackson étaient à la musique et ce que Bob Dylan est à la country music. Il est monumental. Son credo : l’humour grinçant, l’humour prosaïque, mais avec toujours en ligne de mire l’essentiel, faire sortir les esprits des affres de tribus assiégés. Il est en passe de réussir…

Bâtir une Afrique en bonne santé et prospère

Le déficit de financement des soins de santé en Afrique est énorme. En février, Africa Business : Health Forum a réuni des acteurs des secteurs public et privé pour répondre aux enjeux, et lancé un nouvel outil pour récolter des fonds.

Tchad : Les combats d’une féministe

Banata Tchalé Sow est directrice du cabinet civil de la Présidence. Femme de caractère et de convictions, elle est aussi un ardent défenseur de la …

La Ghriba, un pèlerinage ancré dans la modernité

Chaque année, l’île de Djerba accueille le pèlerinage de La Ghriba, la plus ancienne synagogue d’Afrique du Nord. Entre festivités oecuméniques et activités culturelles, le pèlerinage est devenu un élément-clé du tourisme tunisien, qui bouscule les traditions.

Répondre à la cybercriminalité

L’Algérie est l’un des pays les plus ciblés dans le monde par les cyberattaques. Le nombre des affaires se multiplie depuis quelques années. Pour autant, les moyens de lutte sont encore précaires et basés sur le tout-sécuritaire. 

Nos chers espions en Afrique : Au coeur du secret

Le renseignement français en Afrique se révèle traversé de conflits entre services et fait face à une concurrence grandissante pour conserver son influence auprès des Présidents : services privés, puissances nouvelles, et les services africains eux-mêmes.

Le royaume de la débrouille

À Kinshasa, qui accueille plus de 10 millions d’habitants, la lutte pour la survie est une bataille quotidienne pour des milliers de personnes. Cela étant, les jeunes congolais ne manquent pas d’inventivité.