x
Close
Sport

Maroc et Tunisie se préparent à la Coupe du monde

Maroc et Tunisie se préparent à la Coupe du monde
  • Publiéaoût 6, 2022

L’Afrique sera représentée par cinq grandes équipes lors de la Coupe du monde au Qatar, qui débute le 21 novembre 2022 : le Sénégal, le Ghana, le Cameroun, ainsi que le Maroc et la Tunisie. Quelles sont les chances des deux équipes du Maghreb ?

 

Par Michael Renouf

Le Qatar sera la sixième phase finale des « Aigles de Carthage », l’équipe de Tunisie, et leur cinquième apparition lors des sept dernières éditions. Sur les 15 matchs qu’ils ont disputés dans l’épreuve reine de la FIFA, ils ont remporté leur tout premier match en 1978 – qui était aussi la première victoire d’une nation africaine en phase finale – et leur dernier en 2018, en revenant de l’arrière dans les matchs contre le Mexique et le Panama, respectivement.

Cependant, ils n’ont gagné aucun de leurs 13 autres matches, faisant quatre nuls et perdant neuf. Lors de la finale argentine de 1978, ils ont également tenu l’Allemagne, championne du monde en titre, en échec (0-0).

Le nouveau livre de Michael Renouf, My Incredible World Cup Journey – Around the Globe from Argentina to Brazil, sera publié prochainement par Fair Play Publishing, à l’approche de la Coupe du monde. Vous pouvez contacter l’auteur et découvrir son site : michaelrenouf.com.

Cette fois-ci, ils se sont qualifiés en battant le Mali sur le plus petit des scores : 1-0. Le but décisif est intervenu à la 36e minute du match aller, sur un but contre son camp de Moussa Sissako, qui, quatre minutes plus tard, a réussi à associer à jamais son nom à l’expression « Un mauvais jour au bureau » en recevant un carton rouge direct.

La Tunisie, qui s’est qualifiée pour les huitièmes de finale de l’AFCON de cette année en tant que troisième équipe et qui n’a remporté ce tournoi qu’une seule fois – lorsqu’elle a battu son rival maghrébin, le Maroc, en finale à domicile en 2004 – a une tâche difficile à accomplir.

Les Tunisiens affronteront d’abord le Danemark, demi-finaliste européen l’an dernier, le 22 novembre, puis la France, championne du monde en titre, huit jours plus tard. Entre-temps, ils affronteront les vainqueurs du barrage entre la Confédération asiatique de football et la CONMEBOL (fédération sud-américaine).

Le football, comme le reste du monde, a été affecté par la Covid-19, de sorte que certaines campagnes de qualification sont encore indécises. Ainsi, l’Australie, les Émirats arabes unis et le Pérou sont encore en lice pour être la dernière équipe du groupe D. Pour la Tunisie, beaucoup d’espoirs reposeront sur les épaules de Whabi Khazri, qui est le deuxième meilleur buteur de l’histoire de la Tunisie, derrière Issam Jemaa.

Verdict : la Tunisie n’a jamais dépassé les phases de groupes et on peut s’attendre à ce que ce triste record se poursuive. La cote de 200/1 est bien faible.

L’équipe tunisienne de football

 

De son côté, le Maroc est l’un des représentants les plus fréquents de l’Afrique en phase finale. Bien qu’ils aient un bilan similaire à celui de la Tunisie (16 matchs disputés, seulement deux victoires, cinq nuls et neuf défaites), les Marocains ont forgé leur petite histoire.

En 1970, ils sont devenus la première équipe africaine à participer à une phase de groupe. Le seul autre pays africain à s’être qualifié était l’Égypte en 1934, lorsque le tournoi s’est joué pour la seule et unique fois sous la forme d’une compétition à élimination directe. Lors de sa première place en phase finale, le Maroc a également obtenu le premier point du continent lors d’un match nul 1-1 avec la Bulgarie. Seize ans plus tard, le Mexique est devenu le premier pays à accueillir deux fois la phase finale et le Maroc y est non seulement retourné, mais il a également remporté son groupe, une autre première pour une équipe africaine.

En huitième de finale, les Marocains ont affronté l’Allemagne, la grande puissance de la Coupe du monde, et les « Lions de l’Atlas » (Maroc) n’ont été battus que par un but de Lothar Matthäus à la 88e minute.

C’est cependant la seule fois où les supporters ont dû prolonger leurs réservations d’hôtel pour voir leur équipe en huitième de finale, car lors des trois finales auxquelles ils ont participé depuis (1994, 1998 et 2018), ils ont quitté la compétition dès la phase de groupes.

Le Maroc a connu une campagne de qualification exemplaire, remportant facilement sa section, affichant un bilan parfait de six victoires en six matchs, marquant 20 buts et n’en concédant qu’un seul. Ils ont également été les vainqueurs les plus complets du tour de barrage, en battant la RD Congo 5-2 sur l’ensemble des deux matchs – même s’il convient de noter que leurs adversaires étaient les moins bien classés. Ils n’ont été victorieux qu’une seule fois en AFCON, lorsqu’ils ont remporté le titre en 1976. Cette année, ils ont remporté leur groupe avant d’être renvoyés chez eux après prolongation au stade des quarts de finale, grâce au talent de l’Égyptien Mo Salah, dans une rencontre extrêmement serrée.

Ils commencent leur campagne de Coupe du monde par un match délicat contre la Croatie, finaliste de l’édition 2018, avant de se mesurer à la Belgique dans ce qui pourrait être la dernière chance pour la « génération dorée » de l’équipe européenne de remporter un trophée sur la scène internationale.

Les Lions de l’Atlas compteront sur les attaquants Ayoub El Kaabi et Ryan Mmaee pour poursuivre sur leur lancée des qualifications ; les deux attaquants ont inscrit neuf buts à eux deux. Mais leur joueur le plus important pourrait être Achraf Hakimi, l’arrière latéral à vocation offensive, qui, bien qu’il n’ait que 23 ans peu avant le début du tournoi, a déjà joué pour le Real Madrid, le Borussia Dortmund, l’Inter Milan et le PSG.

Verdict : Le match d’ouverture du 23 novembre contre la Croatie est capital, les Marocains doivent prendre au moins un point s’ils espèrent progresser. L’équipe croate n’est pas aussi forte qu’il y a quatre ans, donc tout est possible. Toutefois, s’ils perdent ce match, la cote de 250/1 semble correcte. S’ils parviennent à se qualifier, ils affronteront une équipe du groupe E qui comprend l’Espagne, l’Allemagne et le Japon, ce qui pourrait bien être la fin de la route… mais en football, tout peut arriver.

 

Note : Toutes les cotes sont fournies par Skybet

@NA

Écrit par
laurent

1 Commentaire

  • Bonjour,
    Je vois votre site web magazinedelafrique.com et c’est impressionnant. Je me demande si des options publicitaires telles que la publication d’invités, le contenu publicitaire sont disponibles sur votre site ?

    Quel est le prix si nous voulons faire de la publicité sur votre site ?

    À votre santé
    magnus wennlof

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.