Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Sport

Covid-19 : La CAN reportée avec un calendrier bousculé

Comme l’Euro, les Jeux Olympiques et d’autres compétitions sportives, la Coupe d’Afrique des Nations est reportée d’un an. La CAN-2020 féminine est annulée, mais une Ligue des Championnes viendra mettre aux prises les clubs africains.

Par Kimberly Adams

L’Algérie sera Championne d’Afrique un an de plus… Sans surprise, la Confédération africaine de football (CAF) a reporté d’un an la Coupe d’Afrique des nations. Réuni en visioconférence, pour cause de pandémie de Covid-19, le comité exécutif de la CAF a fixé la compétition au mois de janvier 2022, au Cameroun comme prévu.

La crise sanitaire ayant interrompu les phases de qualifications, la compétition ne pouvait pas se tenir cette année, sauf à imaginer une accélération du calendrier à la fin de l’automne. C’est l’Algérie, donc, qui avait gagné la CAN en 2019, après son triomphe en Égypte.

L’Afrique voit naître une Ligue des Championnes féminines, une compétition continentale entre clubs. Cette nouvelle compétition constitue « un message fort envoyé aux femmes africaines », considère le président de la CAF, Ahmad Ahmad.

D’ici janvier 2022, les Africains ne seront pas privés de football. En lieu et place de la CAN, la CAF a entériné la tenue du CHAN (Championnat d’Afrique des nations) au Cameroun, au mois de janvier 2021. Cette compétition réunira les seuls joueurs qui évoluent sur le continent. On observera toutefois que la CAN se tiendra donc à neuf mois du Mondial au Qatar (21 novembre-18 décembre 2022).

Des compétitions à huis clos

« C’est une décision prise dans l’intérêt de notre football », a déclaré Ahmad Ahmad, président de la CAF, au cours d’une conférence de presse virtuelle. Sa priorité est de « protéger les sportifs, les officiels, les personnels des clubs et des fédérations et le public ». Ce report est également motivé par l’incertitude autour des qualifications pour la compétition. Chaque sélection doit encore disputer quatre rencontres afin de décrocher son billet pour la phase finale.

Pour le Cameroun, le report de la Coupe d’Afrique des nations 2021 constitue un nouveau coup dur. On se souvient que le pays devait accueillir la CAN 2019, mais l’organisation lui avait été retirée en raison de retards dans la construction des stades. Les Camerounais devront patienter encore un an avant d’applaudir les Lions indomptables dans leur pays. La dernière CAN au Cameroun date de 1972.

La CAF a pris d’autres décisions d’importance. Les compétitions interclubs, à savoir la Ligue des Champions de la CAF Total et la Coupe de la Confédération de la CAF Total, reprendront en septembre sous le format « Final Four ».

Chaque demi-finale sera disputée en un match unique. Le lieu de la compétition reste à déterminer. En revanche, la Coupe de la Confédération de la CAF se déroulera au Maroc. Les deux tournois, qui ont été arrêtés au stade des demi-finales, devraient donc se conclure sous la forme de rencontres à élimination directe, à huis clos. 

En revanche, la Coupe d’Afrique des nations féminine 2020, elle, est annulée. Le tournoi, dont les qualifications n’avaient pu débuter en avril, n’avait plus de pays organisateur depuis le désistement du Congo en juillet 2019.

La compétition était prévue pour les mois de novembre et décembre 2020. Elle constituait à ce jour la seule vitrine continentale pour le football féminin, avec un tournoi tous les deux ans. La dernière édition, à l’automne 2018 au Cameroun, avait vu la victoire des Super Falcon du Nigeria.

« Un message fort »

À la place, la CAF crée une Ligue des Championnes féminines, une compétition continentale entre clubs. Ahmad Ahmad, confirme qu’il s’agit bien là d’un « remplacement » et que l’annulation de la CAN 2020 était directement liée au lancement de la Ligue des Championnes, à partir de l’an prochain.

La CAF a alloué 16,2 millions de dollars supplémentaires pour alléger le fardeau financier des associations membres dans un contexte marqué par la pandémie de Covid-19. Chaque membre recevra un montant de 300 000 $.

Cette nouvelle compétition constitue « un message fort envoyé aux femmes africaines », considère le président de la CAF. Pas de pays organisateur, aucune équipe qualifiée… l’annulation de cette compétition féminine paraissait la plus logique.

Une CAN féminine se déroulera bien en 2022 et sera d’ailleurs qualificative pour la Coupe du monde 2023 qui se déroulera en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Enfin, il reste à définir le sort des compétitions prévues pour les moins de 17 ans et les moins de 20 ans. Elles feront l’objet de décisions ultérieures. La CAN U-17 se déroulera en juillet 2021.

Concernant la Coupe d’Afrique des Nations de Beach Soccer, suite au retrait de l’Ouganda à l’organisation de l’évènement, un nouvel appel à candidatures sera lancé pour l’accueil du tournoi final en 2020 ou 2021.

Par ailleurs, la 42e Assemblée générale de la CAF a été reportée à décembre 2020. Elle se tiendra à Addis-Abeba, en Éthiopie. La Confédération a dû annuler l’édition 2020 de ses « Awards ». La société Pickalbatros, partenaire de l’événement, a réitéré son engagement contractuel pour les deux années suivantes.

Enfin, la CAF a alloué 16,2 millions de dollars supplémentaires pour alléger le fardeau financier des associations membres dans un contexte marqué par la pandémie de Covid-19. Chaque membre recevra un montant de 300 000 $.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This