Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Société

Un réseau d’émigration clandestine Dakar-Lisbonne démantelé

Selon la presse dakaroise notamment Seneweb, un réseau Dakar-Lisbonne a été démantelé dans une tentative d’émigration clandestine :  48 passeports découverts chez le cerveau.

Par Paule Fax

Seneweb.com souligne qu’un Congolais du nom de Guy Guyo est en prison depuis la semaine dernière, à la suite d’une information judiciaire ouverte par le parquet de Dakar pour trafic de migrants et escroquerie.

Selon le média, il a été arrêté après une enquête de la Division nationale de lutte contre le trafic de migrants. Plusieurs candidats à l’émigration lui auraient versé de fortes sommes d’argent pour rallier le Portugal.

Son modus operandi

Il intégrait ses « clients » dans une délégation devant participer à un forum sur le tourisme et l’emploi prévu du 16 et au 20 mars prochain. 
Pour mieux ferrer les candidats, Guyo organisait, pour eux, une formation de six mois, durant laquelle ces derniers devaient apprendre le portugais. Il aurait fait 40 victimes.

Lors d’une perquisition à son domicile, à Nord Foire, les enquêteurs ont mis la main sur 48 passeports sénégalais, un cachet de «Sénégal4wor», un cachet de «Cunha Barroso Sénégal», un cachet de la Chambre de commerce et d’industrie Portugal-Sénégal…
Dans son armoire, également, 40 passeports sénégalais, trois passeports de la Guinée Conakry, six passeports du Congo de Brazzaville, quatre passeports congolais de Kinshasa et un passeport bissau-guinéen ont été saisis.

L’affaire suit donc son cours

@NAF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts