Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Société

TrustAfrica : Vent debout contre l’esclavage

L’ONG TrustAfrica a organisé les journées de restitution des études sur les discriminations basées sur l’ascendance et l’esclavage au Burkina Faso, au Mali, en Mauritanie et au Niger. Cette restitution a eu lieu en ligne les 13 et 14 septembre 2021.

Par Serges David 

Cette cérémonie de restitution a été rendue possible grâce notamment au partenariat de l’ONG TrustAfrica avec l’Association pour un monde solidaire (ASW), le Réseau africain de lutte contre les discriminations basées sur le travail et l’esclavage et Amnesty International. Les deux journées de restitution se sont faites en ligne les 13 et 14 septembre 2021 de 09h à 13h 45. 

Ebrima Sall, directeur exécutif de TrustAfrica

Ces différentes études ont été réalisées durant l’actuelle période de la pandémie de la Covid-19. Loin de rassurer, celles-ci ont confirmé l’existence et la persistance de l’esclavage dans ces quatre pays, cas d’étude que sont le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie et le Niger. Tous situés en Afrique de l’Ouest.   

Les signataires membres des Organisations du Réseau africain de lutte contre les discriminations fondées sur le travail et l’esclavage par ascendance ont également invité la société civile et les organisations nationales et internationales de défense de Droits humains à s’impliquer activement dans la lutte contre l’esclavage au Mali.

Dans le prolongement de ces rapports par pays, un film documentaire a été réalisé pour attirer l’attention de l’opinion africaine et mondiale sur ce phénomène dégradant qui constitue un frein au développement de l’Afrique; la problématique posée dans ce film est la suivante, comment après 400 ans d’esclavage, il y est encore des filles et des fils du continent maintenus dans les liens de l’esclavage. La cérémonie a esquissé des pistes de réponses et s’est surtout soldée par « Déclaration des organisations membres du réseau africain de lutte contre les discriminations fondées sur le travail et l’esclavage par ascendance sur la persistance de l’esclavage par ascendance au mali : cas de la région de Kayes ».

A LIRE ICI 

Mali Déclaration finale sur l’esclavage

Les signataires membres des Organisations du Réseau africain de lutte contre les discriminations fondées sur le travail et l’esclavage par ascendance ont également invité la société civile et les organisations nationales et internationales de défense de Droits humains à s’impliquer activement dans la lutte contre l’esclavage au Mali en général et particulièrement dans la région de Kayes.

SD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts