Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Société

Le Sénégal accueille le Global Mercy

À l’occasion de l’inauguration de son nouveau navire, au port de Dakar, l’association Mercy Ships organise une série d’événements, du 4 mai au 2 juin 2022, consacrés aux systèmes de soins. Ils devraient déboucher sur « la déclaration de Dakar » paraphée par les dirigeants africains.

 

Par Aude Darc

La célèbre organisation humanitaire internationale Mercy Ships célèbre ses trente ans de service en Afrique. À cette occasion, elle entend renforcer ses partenariats avec les pays africains et les acteurs clés du monde de la santé en coorganisant une série d’événements, en mai et juin 2022. Le premier d’entre eux consistera en un symposium international consacré au renforcement des systèmes de soins chirurgicaux, obstétricaux et anesthésiques en Afrique d’ici à 2030. Il se tiendra à Dakar du 4 au 6 mai. 

Mercy Ships déploie ses navires-hôpitaux pour proposer des interventions chirurgicales gratuites de première qualité aux plus démunis. L’ONG internationale soutient également le système de santé des pays hôtes par la formation des professionnels de la santé et la rénovation d’infrastructures.

Le Symposium international sera conjointement organisé par le gouvernement sénégalais, Mercy Ships, l’OMS, le Collège des chirurgiens d’Afrique de l’Ouest, l’organisation Smile Train, ainsi que d’autres partenaires. Regroupant plus de 200 participants, dont plusieurs ministres africains de la Santé, ce symposium offre une occasion unique d’élaborer une feuille de route afin de renforcer l’accès aux soins chirurgicaux, obstétricaux et anesthésiques, jugent ses promoteurs.

« Le Sénégal a le privilège d’accueillir Mercy Ships avec son nouveau navire-hôpital, le Global Mercy, le plus grand navire-hôpital civil au monde », se réjouit le président du Sénégal, Macky Sall. Lors du symposium, « des experts interviendront en conformité avec la vision 2030 sur la chirurgie en Afrique et ses enjeux. J’invite les Africains à participer à toute activité qui fait la promotion de la solidarité. Certains l’ont fait et c’est une vision que nous devons tous accueillir », ajoute celui qui est aussi président en exercice de l’Union africaine.

Ce rendez-vous se déroulera en deux temps : une réunion d’experts à l’hôtel King Fahd de Dakar au Sénégal les 4 et 5 mai, et un Sommet des ministres de la Santé, le 6 mai.

Les deux premiers jours permettront de présenter les résultats de l’analyse situationnelle de l’offre de soins chirurgicaux, obstétricaux et anesthésiques, effectuée par l’OMS. Cette évaluation débouchera sur un plan régional qui sera approuvé par les ministres africains de la Santé.

 

Un cap pour les soins de Santé

Après le Symposium, le plus grand navire-hôpital civil au monde, le Global Mercy, sera baptisé dans le port de Dakar au Sénégal le 2 juin. À cette occasion, Mercy Ships commémorera ses trente ans de partenariat sur le continent avec les autres Nations africaines présentes. D’une capacité de 37 000 TJB (tonneaux de jauge brute), le Global Mercy évoluera aux côtés du premier navire-hôpital, l’Africa Mercy, actuellement à quai au port de Dakar. Mercy Ships entend plus que doubler l’impact de son travail grâce à ce nouveau navire, en menant des opérations destinées à changer des vies et en proposant des formations médicales aux personnels soignants locaux. Au cours de ses cinquante ans de vie estimés, plus de 150 000 vies seront changées à bord du Global Mercy par la seule chirurgie, estime l’organisation.

Une conversation présidentielle aura lieu le même jour à Dakar. Elle permettra aux chefs d’État africains, aux leaders internationaux, aux « Amis africains de Mercy Ships » et aux « Amis de l’Afrique » de réfléchir ensemble au leadership à adopter pour assurer un accès équitable aux soins chirurgicaux, obstétricaux et anesthésiques en Afrique.

Une consultation d’ophtalmologie à bord de l’Africa Mercy 

 

Enfin, le 2 juin, sera marqué par la signature de la « Déclaration de Dakar » sur le renforcement des systèmes de soins chirurgicaux, obstétricaux et anesthésiques en Afrique d’ici à 2030.
Mercy Ships déploie ses navires-hôpitaux pour proposer des interventions chirurgicales gratuites de première qualité aux plus démunis. L’ONG internationale soutient également le système de santé des pays hôtes par la formation des professionnels de la santé et la rénovation d’infrastructures. Fondé en Suisse en 1978 par Don et Deyon Stephens, Mercy Ships est intervenu dans 55 pays, a fourni des prestations d’une valeur de 1,7 milliard de dollars, et a amélioré la vie de 2,8 millions de personnes. À bord, chaque année, travaillent en moyenne 1 200 volontaires issus d’une soixantaine de pays. On y trouve des professionnels tels que chirurgiens, dentistes, personnel infirmier, formateurs dans le domaine de la santé, cuisiniers, équipage maritime, ingénieurs et agriculteurs…

Le Global Mercy en construction

Le Global Mercy en construction.

@NA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts