Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Société

La plateforme imaginecole pour 6,6 millions d’élèves

La plateforme d’école en ligne imaginecole propose des outils éducatifs de qualité, à l’adresse des enseignants et des élèves d’Afrique de l’Ouest francophone. Une initiative de l’Unesco.

Par Marie-Anne Lubin

Annoncée depuis plusieurs mois, la plateforme imaginecole est désormais opérationnelle. Sous l’impulsion de la Coalition mondiale pour l’éducation, l’Unesco propose de mettre des ressources éducatives de qualité à la disposition de 6,6 millions d’élèves francophones d’Afrique de l’Ouest. Lancée officiellement à Dakar, la plateforme [https://imaginecole.africa] vise à assurer la continuité pédagogique, mutualiser les ressources éducatives et renforcer les capacités des acteurs impliqués dans l’éducation à distance.

En proposant des ressources destinées à être aussi imprimées, la plateforme prend en compte la réalité de l’exclusion numérique : huit élèves sur dix en Afrique subsaharienne n’ont pas accès à l’Internet.

Elle vient ainsi renforcer la résilience des systèmes éducatifs face à la crise majeure provoquée par la crise sanitaire, et répond à une demande d’appui des ministres de l’Éducation de l’espace francophone. Ses promoteurs se trouvent aussi bien dans les réseaux de la Francophonie que dans les différents ministères de l’Éducation, français et africains.

 « Aujourd’hui, nous savons que, même si les vaccins arrivent, la fin de la pandémie n’est pas pour tout de suite. Il est donc crucial d’appuyer et de développer les ressources de l’éducation à distance », commente la directrice générale de l’Unesco, Audrey Azoulay.

Ajoutant « D’abord parce que c’est une nécessité, au moment où les trois quarts des États d’Afrique sub-saharienne souhaitent maintenir des modèles hybrides. Ensuite, parce que le numérique a un rôle essentiel à jouer pour rendre les apprentissages plus pertinents et plus inclusifs, même s’il n’est pas la réponse à tous les problèmes. »

La plateforme dispose de plus de 600 objets d’apprentissage en français, tels que des vidéos éducatives, des conseils pédagogiques et des fiches d’exemples, pour une utilisation immédiate, et dans une logique de réponse d’urgence, y inclus dans le contexte de dispositifs hybrides entre éducation à distance et en classe. E

lle permettra aussi à des enseignants et concepteurs de créer des ressources éducatives directement en ligne et de les publier. Soit sur la plateforme imaginecole, soit dans d’autres plateformes nationales, régionales ou internationales.

Améliorer la qualité de l’éducation

En proposant des ressources destinées à être aussi imprimées, la plateforme prend en compte la réalité de l’exclusion numérique : huit élèves sur dix en Afrique subsaharienne n’ont pas accès à l’Internet.

Chacun des dix pays concernés (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Guinée Conakry, Mali, Niger, Sénégal, Tchad,Togo) disposera d’un point d’entrée spécifique où ils pourront ajouter leurs propres ressources. Ainsi, ils pourront composer leurs collections afin de répondre aux contextes locaux.

Réseau Canopé, opérateur du ministère français de l’Éducation, avec l’appui de l’entreprise Maskott et de sa solution Tactileo, œuvre au renforcement des capacités et de coordination de la plateforme. Laquelle répond aussi à la nécessité d’améliorer la qualité de l’éducation dans un nouveau contexte, en mettant à disposition des ressources d’apprentissage et en développant la capacité des enseignants dans le domaine numérique.

La Coalition mondiale pour l’éducation, lancée par l’Unesco en mars 2020, mobilise quelque 160 partenaires pour soutenir la continuité pédagogique et renforcer la résilience des systèmes éducatifs. Elle soutient aussi des initiatives d’urgence comme la reprise des activités scolaires après l’explosion meurtrière en plein cœur de Beyrouth.

ML

EN BREF

Trade Academia bientôt lancée

Annoncée voici un an, repoussé en raison de la crise sanitaire, Trace Academia devrait voir le jour dans les premiers mois de 2021. Cette initiative du groupe de multimedia et de musique Trace, est une plateforme d’apprentissage en ligne, plus spécifiquement dédiée aux 16-34 ans.

Gratuite, elle consistera essentiellement en une série de tutoriels destinés à promouvoir l’esprit d’entrepreneuriat chez les jeunes Africains, et à leur faire connaître différents débouchés professionnels. Elle présentera, sous format vidéo, pas moins de 250 métiers différents.

« Trace Academia souhaite apporter une offre éducative à plusieurs dizaines de millions de personnes à la recherche de solutions de formation qui répondent à leurs besoins », commente dans une vidéo de présentation Olivier Laouchez, PDG de Trace Group. Qui fait remarquer que le chômage reste préoccupant chez les jeunes Africains, dont beaucoup ne se retrouvent pas dans le système éducatif traditionnels. Trace Academia sera d’abord destiné aux pays d’Afrique subsaharienne ainsi qu’au Brésil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts