x
Close
Société

Des solutions innovantes récompensées

Des solutions innovantes récompensées
  • Publiédécembre 9, 2021

Cinq entreprises africaines ont été distinguées par EDF pour leur concours à l’électrification de l’Afrique et leurs solutions en matière de développement durable. Outre une récompense financière, elles recevront l’appui de l’incubateur du géant français pour leur développement.

Par Kimberly Adams

Le concours EDF Pulse Africa permet de mettre en avant l’ingéniosité et le savoir-faire de jeunes entreprises africaines peu médiatisées. Piloté par l’électricien français, le concours désigne les start-up du continent les plus prometteuses dans les réponses aux défis énergétiques.

Jean-Éric Minoungou, fondateur de Green Engineering Services.

Près de 600 candidatures avaient été retenues au cours des sélections, 10% de plus que lors de la précédente édition, en 2019. Des douze dossiers choisis pour participer à la phase finale, le jury a attribué trois prix principaux et a sélectionné quelques « coups de cœur ».

Les lauréats repartent avec des dotations allant de 5 000 euros à 15 000 euros ; ils bénéficieront d’un accompagnement complet au sein de l’accélérateur EDF Africa Pulse Factory. Cet outil accélérateur « entend offrir une plateforme aux porteurs de projet africains, avec l’ambition de voir émerger les solutions énergétiques de demain », explique EDF.

Ils vont aux start-up et PME africaines proposant des solutions innovantes dans la production d’électricité hors réseau, les services et utilisation de l’électricité, l’accès à l’eau.

Premier lauréat, Green Engineering Services. La société du Burkina Faso est récompensée pour ses solutions innovantes de moulins solaires qui permettent de produire de la farine grâce à une électricité d’origine entièrement renouvelable.

Ces moulins permettent de réduire la consommation de gasoil et de moins dégrader les ressources naturelles. Ils permettent de faciliter et d’accélérer un travail essentiellement assuré par des femmes, au Burkina Faso.

Bien que jeune entreprise, GES dispose d’une solide expérience dans d’autres domaines, par exemple en matière de purification d’eau solaire, de pompage, d’ingénierie et de gestion de projet. Elle propose, outre les moulins solaires, des solutions d’énergie alternative pour extraire l’eau potable et en matière d’irrigation.

À la deuxième place, s’installe Clever Electric, pour sa solution My Energy Clever. Elle permet à ses utilisateurs, entreprises ou ménages, de gagner en efficacité énergétique à l’aide d’une solution digitale de gestion à distance accessible sur smartphone.

Son application aide à réduire le niveau de consommation énergétique de ses utilisateurs et, ainsi, le niveau de leurs dépenses. Chacun peut voir, en temps réel, son niveau de consommation électrique, au travers de graphiques ou présentations faciles à lire.

Des forages à bas coût

Une récompense de plus pour Naomi Dinamona, fondatrice de Leelou Baby Food, spécialiste de… l’alimentation infantile. Se félicitant de sa récompense, la jeune entrepreneuse camerounaise exprime sa « hâte » d’intégrer EDF Pulse Factory pour peaufiner ses produits aborder le marché africain avec le groupe EDF.

Deux ex aequo à la troisième place. La marocaine BMTA fournit des unités de refroidissement permettant de réduire les pertes de récolte des petits exploitants et agriculteurs les plus isolés, au Maroc et dans les pays voisins.

De son côté, Green Agro Valley CI (Côte d’Ivoire) propose des forages à bas coût, équipés de pompe immergée solaire, afin de faciliter l’accès à l’eau potable en zone rurale, en Afrique de l’Ouest.

Enfin, la jeune pousse Jirogasy emporte « coup de cœur du jury », pour ses objets connectés et kits solaires, générateurs et ordinateurs, Made in Madagascar, qu’elle déploie via un réseau de partenaires dans des dispensaires et des écoles de zones non électrifiées.

Les lauréats ont ainsi remporté des dotations allant de 5 000 euros à 15 000 euros et bénéficieront donc d’un accompagnement complet au sein de l’accélérateur EDF Africa Pulse Factory.

Cet accélérateur « entend offrir une plateforme aux porteurs de projet africains, avec l’ambition de voir émerger les solutions énergétiques de demain », précise Béatrice Buffon, directrice internationale d’EDF et présidente du jury.

Naomi Dinamona, récompensée pour l’application mobile My Energy Clever.

Qui se félicite, d’autre part, qu’en quatre ans, le concours se soit imposé « comme une référence sur le continent, avec l’essor de pépites locales et la constitution d’un écosystème de porteurs de projet, d’investisseurs et de partenaires divers – ce qui constitue un motif de réussite autant qu’un relais de croissance à l’international pour EDF ».

Le groupe français collabore avec quatre incubateurs africains : le Boukarou au Cameroun, Motion au Sénégal, Impact Hub au Ghana, et Energy Generation au Togo. Il y accompagne les lauréats de ses prix via des programmes de formation.

@KA

Écrit par
Par Kimberly Adams

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *