Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Société

Covid-19 : Etudiants africains en France, les oubliés

Le Think Tank Molongwi, dans une récente étude, met en lumière les oubliés de la pandémie de la  Covid-19 notamment les étudiants africains subsahariens en France.

Par Serges David

C’est un ensemble complet, car Molongwi illustre toutes les difficultés aussi bien administratives, financières que psychologiques rencontrées par les étudiants de l’Afrique subsaharienne en France.

Dans l’étude, on note que ces étudiants représentent 23% (soit 85 112) des 370 052 étudiants accueillis en France en 2019-2020 et peu de données rendent comptent de leurs problématiques.

Ce rapport dresse aussi le panorama sur l’impact de la pandémie de la Covid-19 sur eux, notamment sur leur situation administrative, leurs ressources et leur bien-être.

L’étude met en lumière les ressources qu’ils ont mobilisées ainsi que leurs perspectives.

Ainsi, à travers cette étude, le Think Tank Molongwi ambitionne-t-il de fournir un éclairage factuel de la situation des étudiants africains subsahariens en France et de développer des leviers pouvant guider les actions et/ou politiques des Etats et des organisations, notamment celles concernés par les problématiques estudiantines.

Elle permet de porter un nouveau regard et d’accéder à des données pour toutes les parties prenantes : les différentes diasporas, la France leur pays d’accueil et leurs pays d’origine.

Ces chiffres présentés dans cette étude laissent apparaître une inquiétante précarité de ces étudiants d’autant plus inquiétante que ce sont des histoires de vie parfois dramatiques qui se cachent derrière ces données :

Tableau

Le tableau dressé par cette étude est plutôt troublant, mais il révèle aussi la résilience de ces étudiants : aujourd’hui, 85% des sondés ont réussi à surmonter ces difficultés.

Elle apporte aussi des solutions par le biais des recommandations proposées qui sont destinées aux différentes parties prenantes du parcours des étudiants d’Afrique subsaharienne en France : établissements d’enseignement supérieur, institutions /administrations publiques, entreprises, Crous, étudiants et associations estudiantines et des diasporas africaines en France, etc.

Molongwi ne se contente pas de constater. Il fait des recommandations :

A travers ses recommandations, le Think Tank Molongwi invite à mettre en œuvre les moyens suffisants, diligents et efficaces tels que les compétences, finances, accompagnement, réseaux pour permettre aux étudiants de réaliser pleinement le potentiel de leur projet en France.                                                    Pour nous, « cette étude se présente comme fondement pour l’élaboration de nouvelles réflexions pour l’avenir des étudiants subsahariens », souligne Molongwi.

@SD

LIRE L’INTÉGRALITÉ DU RAPPORT ICI

Etude Covid Etudiants

*****

ENCADRE

Quid du Think Tank Molongwi  

« Fondé par les diasporas africaines en France, Molongwi est un Think Tank à vocation internationale œuvrant  en France et en Afrique pour développer les liens entre ces territoires. Molongwi a pour mission d’être une interface entre les écosystèmes humains, territoriaux et technologiques africains et mondiaux – en particulier français et européens, en vue de co-créer des solutions alternatives au service de la croissance et du développement humain durable.

Le Think Tank Molongwi développe ses actions autour de trois axes stratégiques : l’entrepreneuriat et l’innovation ; l’apprentissage et la formation ainsi que la citoyenneté active. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts