x
Close
Politique

Une feuille de route pour la paix entre RD Congo et Rwanda

Une feuille de route pour la paix entre RD Congo et Rwanda
  • Publiéjuillet 7, 2022

Réunis à Luanda, les présidents Tshisekedi (RD Congo) et Kagamé (Rwanda) ont décidé d’un cessez-le-feu à la frontière entre leurs deux pays. Une feuille de route, précisée par une commission mixte, permettra d’apaiser durablement les tensions.

 

Par Laurent Allais

La médiation de Joao Lourenço semble avoir porté ses fruits. « J’ai le plaisir d’annoncer que nous avons obtenu des résultats positifs, dans la mesure où nous nous sommes mis d’accord sur un cessez-le-feu, entre autres mesures », s’est réjoui le président de l’Angola, mercredi 6 juillet au soir. Toute la journée, il avait assisté aux réunions de travail entre le président du Rwanda, Paul Kagamé, et son homologue de RD Congo, Félix Tshisekedi.

La commission mixte RD Congo-Rwanda évoquera bien sûr la question de l’exploitation des ressources naturelles, un sujet essentiel dans de l’est du Congo, riche en minerais.

Si les modalités précises du cessez-le-feu ne sont pas connues, cette rencontre met fin aux tensions à la frontière entre les deux pays, à l’est de la RD Congo.

Les deux pays ont convenu d’un processus de désescalade, une « feuille de route » qui permet de « normaliser les relations diplomatiques entre Kinshasa et Kigali ». Ce qui prévoit la cessation immédiate des hostilités et le retrait des forces rebelles du M23 de leurs positions en RD Congo.

Ce Mouvement du 23 mars, que l’on croyait en sommeil, s’était réveillé à la fin de 2021, multipliant les exactions à l’est de la RD Congo. Kinshasa accusait, de manière de plus en plus insistante ces dernières semaines, le pouvoir de Kigali de soutenir ces rebelles. Ce que le Rwanda a toujours démenti. Le cas du M23 sera discuté dans le cadre du « Processus de Nairobi », un cadre de pourparlers avec les différents groupes armés voulus par le président Tshisekedi, et encouragé par les pays d’Afrique de l’Est.

La « feuille de route » en question est axée sur « la relance de la commission mixte RDC-Rwanda qui ne s’était plus réunie depuis plusieurs années », précise la présidence de RD Congo. Cette commission pourrait se réunir dès le 12 juillet. Elle évoquera bien sûr la question de l’exploitation des ressources naturelles, un sujet essentiel dans la riche région de l’est-RDC.

Félix Tshisekedi arrive à Luanda, le 5 juillet 2022
Félix Tshisekedi arrive à Luanda, le 5 juillet 2022

 

Pour sa part, la France se félicite des progrès réalisés. La Diplomatie française, dans un communiqué publié ce 7 juillet, « salue la rencontre entre le président de la République du Rwanda et le président de la République démocratique du Congo, organisée hier à Luanda à l’initiative du président de la République d’Angola ».

La France encourage l’ensemble des parties à mettre en œuvre la feuille de route adoptée dans ce cadre, en s’appuyant sur leur volonté, exprimée le 6 juillet à Luanda, de travailler au rétablissement de la confiance. « La France continuera à soutenir tous les efforts diplomatiques pour favoriser la paix et la stabilité à l’est de la République démocratique du Congo et dans la région des Grands Lacs », promet le Quai d’Orsay.

@NA

 

Écrit par
laurent

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.