Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Politique

Tchad : Le président Idriss Déby Itno réélu

Selon des résultats officiels provisoires annoncés lundi soir par la Commission électorale, le président sortant Idriss Déby Itno est réélu au terme de la présidentielle du dimanche 11 avril 2021.

Par Serges David

Le président Idriss Déby Itno était face à six candidats de l’opposition. Selon Kodi Mahamat Bam, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le président Déby a été réélu dès le premier tour de la présidentielle du 11 avril 2021 avec 79,32% des suffrages exprimés.  

Il a aussi précisé que le taux de participation pour ce scrutin s’établissait autour de 64,81%. Le président sortant, au pouvoir depuis au moins 30 ans, part donc pour un sixième mandat de six ans.

A LIRE AUSSI

Tchad : Le président Idriss Déby, à nouveau, candidat

Toutefois, il revient, pour l’étape suivante, à la Cour suprême de valider ce résultat après l’étude d’éventuels et improbables recours contentieux des six autres candidats tels que l’ex-Premier ministre Albert Pahimi Padacké (dernier Premier ministre d’Idriss Déby Itno).

Il a obtenu 10,32% des suffrages exprimés et se classe sur la deuxième marche du podium. Quant à Lydie Beassemda, elle pointe à la troisième place avec 3,16 % des voix.

A LIRE AUSSI

Présidentielle au Tchad : Un scrutin déjà tendu

Un peu plus de sept millions d’électeurs tchadiens inscrits sur les listes électorales étaient au total appelés aux urnes, dimanche 11 avril 2021, pour choisir leur président de la République. Ils ont tranché. Officiellement.

SD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts

  • Courte victoire législative pour Macky Sall

    Le parti du chef de l’État emporte les élections législatives d’une courte tête. À un siège près, la coalition présidentielle rate la majorité absolue à la Chambre des députés, ouvrant la voie à une période de compromis politique.

  • Tensions entre la RD Congo et l’ONU

    Nations unies et autorités congolaises n’ont pas la même lecture de la crise à l’est de la RD Congo, tandis que les populations s’impatientent.

  • Ne pas laisser notre défense à d’autres

    La guerre en Ukraine constitue un signal d’alarme dans le domaine des équipements de défense. L’Afrique peut-elle se permettre de dépendre des autres pour ses ressources vitales ?

  • Réimaginer la Tunisie

    Zakaria Belkhoja, reste optimiste. La clé pour que la Tunisie aille de l’avant, juge l’ancien conseiller, est de trouver un moyen d’impliquer les jeunes et les élites dans le processus politique.