Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Politique

Prix Mo Ibrahim 2017 : Ellen Johnson-Sirleaf, lauréate

L’ancienne présidente du Libéria, Ellen Johnson-Sirleaf (80 ans), première Africaine élue au suffrage universel et à diriger un Etat du continent, recevra le vendredi 27 avril 2018 le prix Mo Ibrahim pour la bonne gouvernance.

Par JO

Prix Nobel de la paix en 2011, Ellen Johnson-Sirleaf a dirigé son pays le Libéria pendant douze ans de 2006 à 2018. Un pays qui sortait à peine d’une longue guerre civile qui avait ravagé ce petit bout d’Afrique de l’Ouest.

Baisser dans le même temps la violence politique et accélérer la réconciliation mise en mal par les anciens seigneurs de guerre, a été un leitmotiv constant durant la présidence de Johnson-Sirleaf.

Durant ses deux mandats, la Présidente a pesé de tout son poids pour pacifier le pays, changer les mœurs, lutter contre la corruption, tout en veillant au bien-être de la population. Elle a réussi à installer des institutions démocratiques. Baisser dans le même temps la violence politique et accélérer la réconciliation mise en mal par les anciens seigneurs de guerre, a été un leitmotiv constant durant la présidence de Johnson-Sirleaf.

C’est d’ailleurs pour cela qu’elle a été récompensée par les membres du prix Nobel qui lui ont décerné le prix Nobel de la paix conjointement avec l’activiste pacifiste libérienne Leymah Gbowee et la Yéménite Tawakkul Karman.  

Le prix Mo Ibrahim – dont le comité d’attribution est présidé par Salim Ahmed Salim – qui lui sera remis le 27 avril à Kigali au Rwanda vient témoigner de l’engagement de l’ex-chef de l’Etat dans la gestion aseptisée des finances publiques dans un pays agité comme le Liberia. 

Ce que reconnaît d’ailleurs le comité qui « salue le leadership exceptionnel d’Ellen Johnson-Sirleaf, et sa capacité à redresser un pays dévasté par de nombreuses années de guerre civile, et confronté à des défis sans précédent et renouvelés».

Ce prix n’a été décerné que quatre fois depuis sa création. Le cercle restreint des récipiendaires de ce prix est composé du Sud-Africain feu Nelson Mandela, titulaire honoraire, du Botswanais Festus Mogae, du Cap-verdien Pedro Pires, du Namibien Hifikepunye Pohamba et du Mozambicain Joachim Chissano. Ellen Johnson Sirleaf sera la cinquième lauréate. Elle recevra 5 millions de dollars versés sur dix ans et une allocation annuelle à vie de 200 000 dollars.

Après avoir dirigé le Liberia pendant 12 ans, Ellen Johnson-Sirleaf a quitté en janvier 2018 le pouvoir sans chercher à modifier la Constitution pour s’y maintenir. Elle a été remplacée par George Weah (52 ans) démocratiquement élu le 26 décembre 2017 à la tête du Liberia avec 61,5 % des voix au second tour de la présidentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Share This