Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Politique

Présidentielle au Congo : Le principal opposant Guy-Brice Parfait Kolelas est décédé

Principal opposant Guy-Brice Parfait Kolelas a participé au scrutin présidentiel du Congo-Brazzaville de dimanche 21 mars 2021. Il est décédé lundi 22 mars durant son évacuation sanitaire en France pour cause de positivité à la Covid-19.

Par Serges David

A pleine attente des résultats de la présidentielle du dimanche 21 mars 2021, Guy-Brice Parfait Kolelas est décédé à Paris, dans l’avion médicalisé qui le transportait et qui a atterri à l’aéroport de Paris-Le Bourget, avant même d’atteindre l’hôpital, a assuré son entourage.

Malgré la dramatique nouvelle, Christian Cyr Rodrigue Mayanda, le directeur de campagne du candidat Parfait Kolelas, assure : « On va continuer à compter les bulletins. Il était en tête dans un certain nombre de localités »

L’opposant a contracté de le virus de la Covid et avait un premier temps été hospitalisé à Brazzaville. Soutenu par son épouse, un réanimateur et un médecin congolais, il devait se rendre dans un hôpital parisien pour des soins, mais il a succombé.

A LIRE AUSSI

Présidentielle au Congo : Denis Sassou-Nguesso face à six candidats

Signe prémonitoire, il avait posté quelques jours avant son décès sur sa page Facebook un message vidéo qui ne laissait pas la place au doute : « Mes chers compatriotes, je me bats contre la mort, mais cependant, je vous demande de vous lever. Allez voter pour le changement. Je ne me serais pas battu pour rien (…) Levez-vous comme un seul homme. Faites-moi plaisir. Je me bats sur mon lit de mort. Vous aussi, battez-vous, pour votre changement. Il en va de l’avenir de vos enfants ».

Opposant historique, Parfait Kolelas avait 60 ans. Il était considéré comme le seul vrai rival du président sortant Denis Sasssou Nguesso, candidat à sa propre succession. Professeur d’économie, Kolelas est le fils de l’ex-Premier ministre du Congo-Brazzaville, Bernard Kolelas et de Jacqueline Kolelas. Il avait été ministre et avait déjà été candidat à la présidentielle de 2016 remportée cette année-là par Denis Sassou Nguesso dès le premier tour.

SD   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts