Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Politique

Ouattara/Gbagbo : Ces médiateurs à la base de la rencontre « historique »

Voici (information IC Publications), les personnalités, qui dans l’ombre, ont facilité le dégel entre le président Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo, ex-président qui ne s’étaient pas adressés à la parole depuis la crise politique de 2010.

Par Serges David

En tête de fil, il y a incontestablement le président congolais Felix Tshisekedi. Flash-Back.

L’après-midi du mardi 20 juillet 2021, la décision présidentielle est prise. Ouattara recevra Gbagbo le mardi 27 juillet à 17h00 au Palais présidentiel d’Abidjan-Plateau. Dix ans après leur dernière rencontre du vendredi 26 novembre 2010.

Dix-sept juin 2021. Un jeudi. L’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo rentre en Côte d’Ivoire après dix ans d’absence dont huit derrière les barreaux de la prison de la Cour pénale internationale (CPI) pour « crimes de guerre ». Il rentre en homme libre, car acquitté par la justice internationale.

Quinze jours plus tard. Vendredi 02 juillet, il consacre son premier voyage officiel à son ami de geôle Jean-Pierre Bemba, qui l’invite au mariage de son fils à Kinshasa en République démocratique du Congo (RDC).

En marge de cet événement, une rencontre est organisée entre le président congolais Félix Tshisekedi et Gbagbo dimanche 04 juillet 2021 au soir à la Cité de l’Union africaine, dans l’une des résidences officielles du chef de l’État congolais. 

Laurent Gbagbo est accompagné par Jean-Pierre Bemba et son épouse au repas offert par le couple Tshisekedi. Et c’est là que tout se noue.

C’est connu Félix Tshisekedi a pour le président ivoirien un respect sans limite. Au désir de Gbagbo de prendre langue avec le pouvoir de Abidjan, le chef de l’Etat congolais décide, alors, en présence de ses convives d’informer Ouattara de la présence de Gbagbo à sa table à manger. Tout s’accélère.

Tshisekedi profite et négocie avec le président Ouattara qui accepte de prendre Laurent Gbagbo au téléphone. Un échange téléphonique certes très bref, mais profondément déclencheur d’un gentleman agreement  entre Ouattara et Gbagbo et qui fait le lit de la suite des événements…

Pendant ce temps, l’épouse actuelle de Laurent Gbagbo, Nadiana Bamba-Gbagbo (dit Nady Bamba) opte pour la diplomatie parallèle. Car même si Ouattara a pris son prédécesseur au téléphone, à ce stade, aucune perspective de rencontre avec Gbagbo ne pointe à l’horizon.

Alassane Ouattara (D) et Laurent Gbagbo (G)

Elle sollicite donc, la Première dame, Dominique Ouattara pour réchauffer l’axe Ouattara/Gbagbo. A force d’insistance, elle finit par avoir l’attention de Dominique Ouattara, qui, à son tour, tente de convaincre le numéro un ivoirien de la nécessité d’une rencontre avec Laurent Gbagbo. Elle arrache le principe. Reste à trouver une date. Celle-ci ne tardera pas venir.

Car un second coup de fil de Laurent Gbagbo vient faire bouger les frontières qui se sont constituées en digues entre les deux politiques.

De fait, le jour de l’Aïd al-Adha, le 20 juillet 2021, le « le petit-frère Laurent » appelle son « grand-frère Alassane » avec comme leitmotiv l’organisation d’une rencontre entre les deux leaders politiques.

Sur le principe d’une rencontre avec son interlocuteur, Ouattara ne s’oppose pas, après tout il est le Président de la République. Toutefois, il informe son entourage. Dominique Ouattara, Nady Bamba-Gbagbo, les conseillers et autres ex-machina entrent dès lors en scène.

L’après-midi du 20 juillet 2021, la décision présidentielle est prise. Ouattara recevra Gbagbo le mardi 27 juillet à 17h00 au Palais présidentiel d’Abidjan-Plateau. Dix ans après leur dernière rencontre du vendredi 26 novembre 2010.

La rencontre a eu lieu. Elle a été «fraternelle et amicale ».

SD

 

Rate this article

Author Thumbnail
Written by Par Serges David

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts