Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Politique

Mali : Le président Assimi Goïta échappe à un assassinat

Le président de la transition au Mali, Assimi Goïta, a échappé ce mardi 20 juillet 2021 à une tentative d’assassinat au couteau.

Par Aude Darc

Selon les medias citant Latus Touré, le régisseur de la grande mosquée de Bamako, « c’est après la prière et le sermon de l’imam, ou au moment où l’iman devrait aller immoler son mouton que le jeune a tenté de poignarder Assimi (Goïta) de dos, mais (c’est) une autre personne qui a été blessée ».

Les assaillants étaient deux au moins. Deux jeunes gens qui ont été immédiatement arrêtés.

A LIRE AUSSI

La Cedeao suspend le Mali de toutes ses instances

Visiblement le président Goïta n’a pas été touché. Et a immédiatement été emmené pour être mis en sécurité. Le colonel Assimi Goïta est en fonction que depuis seulement le 24 mai 2021.

Le colonel Goïta est l’ex-chef d’un bataillon de forces spéciales, il ne se déplace jamais sans ses hommes, cagoulés et lourdement armés de fusils d’assaut.

Le Mali a connu, en moins d’une année, deux coups d’État. Les deux, en août puis en mai, ont été menés par les mêmes colonels de l’armée, dirigés par le colonel Assimi Goïta. Depuis lors ce dernier a été investi président de la Transition.

Adossé sur le nouveau gouvernement, le président de la Transition a assuré qu’ils organiserait des élections prévues le 27 février 2022 afin de rendre les commandes du pays aux civils.

C’est un engagement pris devant la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et de la communauté internationale.

POUR COMPRENDRE LA CRISE MALIENNE A LIRE AUSSI

Mali : Bah N’Daw président de la transition

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts