Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Politique

Lumumba : Le président Tshisekedi se rend à Bruxelles pour récupérer ses restes

Le président Félix Antoine Tshisekedi sera le 21 juin 2021 à Bruxelles, la capitale belge, pour récupérer les restes de Patrice Lumumba. Un moment politico-historique.

Par Serges David

La République démocratique du Congo (RDC), la famille de Patrice Lumumba et le Royaume de Belgique ont trouvé un accord.

Patrice Emery Lumumba

Et pour la mise en œuvre ce Gentlemen agreement, le président congolais Félix Antoine Tshisekedi se rendra le lundi 21 juin 2021 à Bruxelles où une cérémonie sera organisée. Au cours de celle-ci, les autorités belges remettront solennellement et officiellement les restes du tout premier Premier ministre (PM) du Congo, Patrice Emery Lumumba.

DERNIÈRE HEURE – Report de l’hommage à Lumumba du 8 au 17 janvier 2022

« Il faut privilégier la santé de nos populations », a expliqué le président Tshisekedi, contraint d’annoncer le report de l’hommage national au premier Premier ministre du Congo indépendant, Patrice-Emery Lumumba.  

En effet, la RD Congo fait face à une recrudescence de l’épidémie de la Covid-19, qui obligera l’État à prendre des « mesures draconiennes ».

« La cérémonie aurait dû être grandiose, elle aurait dû connaître la participation de tout notre peuple. Malheureusement, cela n’a pas été possible de l’organiser », a déploré le chef de l’État.  L’hommage est reporté du 8 au 17 janvier 2022. KA 

Selon Kinshasa, « il est prévu, à cet effet, à Bruxelles le 21 juin prochain la cérémonie de récupération des reliques par le président de la République. Ensuite, une tournée avec ces reliques se déroulera à travers les villes de Lumumba-ville, Kisangani et Shilatembo » en RDC.

Le déroulement cet événement sera également le suivi, selon les officiels congolais de « l’enterrement prévu à la Place échangeur à Kinshasa en présence du roi des belges ».

Pour bien organiser cette cérémonie hautement politique, diplomatique et historique, le président Tshisekedi a demandé au gouvernement conduit par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde « de prendre toutes les dispositions pour accélérer les préparatifs de ce grand événement et d’organiser des cérémonies culturelles en considérant le thème de la présidence de l’Union africaine de la République démocratique du Congo : culture, art et patrimoine ».

Aboutissement d’une longue lutte

Le 14 décembre 2020, dans son discours sur l’Etat de la Nation devant les députés et les sénateurs réunis en Congrès, le président Tshisekedi avait promis le rapatriement des reliques de Patrice Lumumba. « J’annonce qu’en juin 2021, en marge de la célébration du 61è anniversaire de notre indépendance, la patrie témoignera sa reconnaissance envers le Premier ministre Patrice Emery Lumumba, un des héros nationaux dont on aura procédé au rapatriement des reliques à qui on donnera enfin une sépulture digne de son sacrifice pour la nation ».

« Pendant plus de dix ans, on a fait tout le nécessaire pour arriver à ce résultat, celui de la restitution par le gouvernement belge à la famille des restes de la dépouille de notre père. Si les gens ont la volonté de se positionner et de se faire connaître, c’est un autre débat», souligne pour sa part Roland Lumumba,

Le Premier ministre, Patrice Emery Lumumba, dont le corps a été disloqué et brûlé dans de l’acide par un escadron de policiers belges a été assassiné après son arrestation et déclaré mort le 17 janvier 1961 au Katanga (RDC).

Près de soixante ans sa mort, en septembre 2020, la justice belge avait finalement accédé à la requête de la famille Lumumba de lui restituer les restes de l’homme politique assassiné. Car une dent de Lumumba avait été arrachée et gardée par un officier belge, le policier Gerard Soete, ayant pris part à l’assassinat.

Bien que Guy Patrice Lumumba, le fils cadet de Lumumba, s’oppose fermement à cette entreprise de restitution, tout indique que rien ne saurait contrarier ou mettre fin à cet évènement historique.

D’ailleurs, Balufu Bakupa-Kanyinda, le responsable de la  commission mise en place par le chef de l’Etat pour cette initiative reste imperturbable : « Le but de notre mission est de répondre aux préalables et à tout ce qui précède un si grand événement et cet évènement va commencer le 21 juin à Bruxelles. Puis le 22 juin, Patrice Lumumba va quitter la Belgique pour retourner au Congo ».

« Pendant plus de dix ans, on a fait tout le nécessaire pour arriver à ce résultat, celui de la restitution par le gouvernement belge à la famille des restes de la dépouille de notre père. Si les gens ont la volonté de se positionner et de se faire connaître, c’est un autre débat», souligne pour sa part Roland Lumumba, précisant d’ailleurs que « ceux qui représentent la famille Lumumba, ce sont François Lumumba, Juliana Lumumba et moi-même ».

SD

A LIRE AUSSI

Qui a tué Patrice Emery Lumumba ? Voici ses 16 assassins

SD

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts