x
Close
Politique

L’Ukraine cherche le soutien des pays africains

L’Ukraine cherche le soutien des pays africains
  • Publiémars 8, 2024

Kiev promet plus de céréales et d’investissements pour l’Afrique, ainsi qu’une première visite historique du président Volodomyr Zelensky sur le continent.

 

Dans un contexte de guerre invalidante et de diminution des ressources, le gouvernement ukrainien en difficulté se lance dans une ambitieuse opération de charme auprès de l’Afrique. Il promet davantage de céréales et d’investissements pour le continent, l’ouverture de nouvelles ambassades et une première visite historique du président Volodymyr Zelensky.

L’Ukraine est dans une impasse face à l’invasion russe qui a coûté la vie à au moins 31 000 de ses soldats et à plus de 10 000 civils. Sur la ligne de front, à l’est, les Russes avancent progressivement face à une armée ukrainienne épuisée, à court d’obus et d’hommes.

« De nombreux héros africains de la libération, à l’époque de l’URSS, ont été formés ici même, en Ukraine ! »

La guerre hante l’immense bureau à colonnades du ministère des affaires étrangères à Kiev ; sur la place à l’extérieur, une statue vêtue d’un gilet pare-balles domine des chars russes rouillés et usés. À l’intérieur du bâtiment, où cette nouvelle politique africaine a été élaborée, des sacs de sable et des soldats se pressent à la réception.

Le vice-ministre des Affaires étrangères, Maksym Subkh, représentant de l’Ukraine en Afrique et au Moyen-Orient, confirme que l’Ukraine prévoit davantage de céréales et d’investissements pour le continent, ainsi qu’une série de nouvelles ambassades, car elle cherche à obtenir davantage de soutien dans sa lutte contre l’invasion russe.

Il indique que son pays a déjà envoyé sept cargaisons de céréales à plusieurs pays africains. Il prévoit maintenant d’étendre ses livraisons de céréales au Mozambique, au Malawi, à la RD Congo et à la Mauritanie.

Ce mois-ci, une boulangerie de Nairobi est devenue une enseigne « Grain d’Ukraine » dans le but de présenter une « initiative humanitaire qui soutient les vies et l’approvisionnement alimentaire à travers l’Afrique ».

L’initiative « Grain d’Ukraine » » a été créée par le président Zelensky, en partenariat avec le Programme alimentaire mondial, afin de contourner les barrières imposées au système alimentaire mondial par l’invasion et le blocus de la Russie.

Maksym Subkh affirme que l’Ukraine enverra des céréales aux nécessiteux en Afrique, indépendamment de la politique. « Nous n’utiliserons jamais nos céréales comme une arme ; au contraire, la Russie le fait. »

Selon le ministre ukrainien, à l’heure où l’Ukraine s’efforce de payer sa coûteuse guerre contre la Russie, elle prévoit d’ouvrir au moins neuf nouvelles ambassades au cours de l’année prochaine, notamment au Rwanda, au Mozambique, au Botswana, en RD Congo, en Côte d’Ivoire, au Ghana, en Mauritanie, en Tanzanie et au Soudan.

 

Les projets de voyage de Zelensky

Maksym Subkh indique également qu’il a invité l’Afrique du Sud à participer au Sommet ukrainien sur la formule de paix qui se tiendra en Suisse prochainement. Les négociations se poursuivent quant à la liste des pays invités – y compris la Russie.

Les Ukrainiens disent qu’ils ont également demandé au président Cyril Ramaphosa la possibilité d’organiser une conférence Ukraine-Afrique en Afrique du Sud. « Nous avons également demandé à l’Afrique du Sud de recevoir le président Zelenksy et nous attendons une date. Ce sera la première visite du président Zelensky en Afrique », précise Maksym Subkh.

Le vice-ministre Maksym Subkh représente l’Ukraine en Afrique et au Moyen-Orient.
Le vice-ministre Maksym Subkh représente l’Ukraine en Afrique et au Moyen-Orient.

 

L’Ukraine promet également d’investir dans l’agriculture sur le continent. Maksym Subkh précise que son pays peut investir dans les machines agricoles, les usines, la fabrication d’engrais, ainsi que dans d’autres projets scientifiques agricoles par le biais de coentreprises.

Maksym Subkh a également invité les entreprises de construction sud-africaines à se rendre en Ukraine pour participer à la reconstruction de son pays déchiré par la guerre.

Interrogé sur le fait que de nombreux dirigeants sud-africains ont été formés à Moscou et entretiennent avec la Russie des liens de sympathie qui remontent au mouvement contre l’apartheid, Maksym Subkh a répondu : « De nombreux héros africains de la libération, à l’époque de l’URSS, ont été formés ici même, en Ukraine ! »

 

Par Chris Bishop à Kiev

*****

En bref

Des soldats ukrainiens au Soudan

 

Le conflit entre l’Ukraine et la Russie s’étend désormais au continent africain, révèle The Wall Street Journal, dans son édition du 6 mars 2024. En effet, des soldats ukrainiens combattent des rebelles soutenus par la Russie sur le sol soudanais. Tandis que le Soudan est confronté à une grave crise alimentaire, cette zone devient un enjeu stratégique pour les deux pays européens en guerre.

Durant l’été 2023, rappelle le journal américain, le lieutenant-général Abdel Fattah al-Burhan, dirigeant militaire du Soudan, s’est retrouvé assiégé par les forces rebelles dans la capitale Khartoum. L’homme fort du Soudan a dès lors fait appel au président ukrainien Volodymyr Zelensky. Selon le WSJ, le dirigeant soudanais avait discrètement envoyé des armes à Kiev peu après l’invasion russe, en 2022.

@NA

Écrit par
Chris Bishop

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *