Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Politique

Les USA pourchassent toujours Joseph Kony

Les Américains ne renoncent pas à la poursuite de l’Ougandais Joseph Kony considéré comme un terroriste et criminel de guerre.

Par Serges David

On croyait clos le dossier Joseph Kony. Fi, viennent de dire les Etats-Unis d’Amérique. Par un communiqué publié par les ambassades américaines en Centrafrique et au Soudan, ils montent sabre en l’air…

A propos justement de Kony, il reste introuvable depuis plus de 13 ans. Ce qui explique que les Américains aient mis sa tête à prix : Elle vaut cinq millions de dollars.

Et pour bien montrer qu’ils sont déterminés à mettre le grappin sur Joseph Kony, ex-chef de l’Armée de résistance du Seigneur (LRA), les Américains ont mis sur la table la rondelette somme de cinq millions de dollars. Celle-ci servira à récompenser quiconque permettra, par ses informations, d’arrêter Kony.

Car depuis 2008, Joseph Kony a été inscrit sur la liste noire des Américains comme terroriste et criminel de guerre. Les États-Unis ne l’ont donc pas oublié et depuis 13 ans, ils le recherchent.

L’ex-dirigeant et son mouvement l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) en Ouganda, bien qu’ayant pour objectif premier le renversement du président ougandais Yoweri Museveni, s’étaient beaucoup plus spécialisés dans le recrutement des enfants soldats et la pratique massive du viol.

Sous l’administration Barack Obama, les USA avaient aligné près de 800 millions de dollars pour traquer les membres de cette milice LRA ultraviolente et extrémiste, qui envisageaient aussi d’instaurer en Ouganda un régime basé sur les dix commandements.

Affaiblie depuis la traque des Américains, la LRA s’est planquée un temps en République démocratique du Congo, puis en Centrafrique et au Soudan du Sud. Et ne comptait qu’une centaine de membres. Elle s’est dépeuplée, car des soldats ont quitté ses rangs, certains ont été arrêtés et d’autres condamnés par la justice internationale notamment Dominic Ongwen, l’un des enfants soldats de Joseph Kony.

Dominic Ongwen

A propos justement de Kony, il reste introuvable depuis plus de 13 ans. Ce qui explique que les Américains aient mis sa tête à prix : Elle vaut cinq millions de dollars.

@SD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts