Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Politique

Le président Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo se sont rencontrés

Le président ivoirien Alassane Ouattara et l’opposant et ex-président Laurent Gbagbo se sont rencontrés mardi 27 juillet 2021 au Palais de la présidence dans la commune du Plateau à Abidjan.

Par Kimberly Adams

Officiellement les deux hommes ne s’étaient pas parlés depuis 10 ans. La dernière fois que les deux hommes s’étaient vus, c’était le 25 novembre 2010 à l’occasion d’un inédit débat télévisé d’entre-deux tours de la présidentielle.

Echanges amicaux entre Ouattara et Gbagbo

Laurent Gbagbo : « J’aimerais que le Président fasse tout ce qu’il peut, pour libérer les personnes qui ont été arrêtées au moment de la crise de 2010-2011 et qui sont encore en prison… j’étais leur chef de file. Je suis dehors, mais elles sont encore en prison ». Laurent Gbagbo estime que « le Président de la République a les moyens d’agir, mais c’est lui qui juge l’opportunité et des moments pour ces libérationsJ’ai donc insisté sur ça », a-t-il indiqué au terme de sa rencontre avec le chef de l’Etat. Avant de souligner : « Je suis fier (…) Je souhaite que nous ayons de temps en temps ce genre de rencontre qui détendent l’atmosphère dans le pays ». Pour sa part, le président Alassane Ouattara a salué cette rencontre qui de son propre commentaire était « fraternelle et beaucoup attendue des Ivoiriens ». Le président Ouattara a également indiqué qu’il y a eu « la crise de 2010, qui a créé des divergences, mais tout cela est derrière. Ce qui importe, c’est la Côte d’Ivoire, c’est la paix pour notre pays. Comme l’a dit Laurent, pour nous, il faut avancer, aller de l’avant pour nous même et pour les prochaines générations ». Reste maintenant que les maximalistes tapis dans leur parti politique respectif entendent ces déclarations ampoulées et volontaristes sur le chemin de la réconciliation nationale.

La suite ? Laurent Gbagbo est arrêté en avril 2011 (face à son refus de reconnaître sa défaite). Accusé de crimes de guerre, il est transféré à la Cour pénal internationale (CPI), qui, par la suite, l’a acquitté le 31 mars 2021.

Gbagbo est rentré définitivement en Côte d’Ivoire le 17 juin 2021. Durant ces dix années, aucun contact direct n’a eu lieu entre les deux hommes.

« Comment tu vas Laurent ? Content de te voir. Je suis très heureux de te retrouver après toutes ces années. Je suis très heureux également de t’avoir eu au téléphone », a dit Alassane Ouattara à Laurent Gbagbo au perron du palais présidentiel peu après 17h00 GMT (19h00 Paris).

Ce à quoi Laurent Gbagbo a rétorqué en déclarant « Moi également. Et je m’excuse pour le retard ».

C’est l’événement majeur en Côte d’Ivoire : Ces retrouvailles entre le gagnant officiel de la présidentielle 2010, Alassane Ouattara et celui qui déclare encore aujourd’hui que la victoire lui a été confisquée, Laurent Gbagbo. En rencontrant Ouattara au palais présidentiel, Gbagbo signe là, la reconnaissance de son régime et dissuade tous les va-t’en guerre de son camps qui appellent à une revanche.

Cette rencontre de ce mardi 27 juillet 2021, est aussi une étape historique pour le processus de réconciliation nationale en cours dans ce pays. 

Alassane Ouattara l’a d’ailleurs fait remarqué en indiquant que ce premier rendez-vous était « important (pour) rétablir la confiance ».

Il a assuré que ďautres réunions similaires avec Laurent Gbagbo sont à venir notamment après le mois ďaoût. Ces rencontres, aux dires du Président, seront élargies aux autres figures de la scène politique ivoirienne. On pense évidemment à l’ex-chef de l’Etat Henri Konan Bédié, président du PDCI (opposition) et peut-être Guillaume Soro, en disgrâce auprès du pouvoir ivoirien.

KA

 

 

A LIRE AUSSI

Côte d’Ivoire : Tête-à-tête Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo fin juillet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts