x
Close
Politique

Le G5 Sahel se mobilise contre le terrorisme

  • Publiéaoût 10, 2017

Les forces de défense et de sécurité sont d’ailleurs parfois présentées par les populations locales comme en partie responsables de la radicalisation, du fait de pratiques d’extorsions ou d’une répression indis­criminée.

De même, si l’insécurité pré­occupe de plus en plus, celle-ci est per­çue comme indissociable des difficultés économiques et, davantage que le djiha­disme, ce sont les bandits et coupeurs de route qui sont stigmatisés comme la principale source d’insécurité.

En cela, la création de la force conjointe du G5S ne doit pas faire oublier le besoin de réformer en profondeur les États et les pratiques des administrations, ainsi que de ne pas s’enfermer dans une approche trop sécuritaire.

Au risque de nourrir le rejet de la communauté internationale et de services publics perçus comme ne répondant pas aux attentes de leurs administrés, à travers une dissociation entre les attentes d’une majorité de Sahéliens préoccupés avant tout par leur survie et les politiques publiques déployées.

ENCADRE

REPÈRES CHRONOLOGIQUES

Février 2014 Naissance du G5 Sahel

Décembre 2014 Le G5S devient une organisation internationale avec un cadre juridique et un secrétaire général

Mai 2015 Déclaration des pays du G5S sur la lutte contre la radicalisation

Novembre 2015 Première annonce de création d’une force conjointe

Septembre 2016 Publication de la Stratégie pour le développement et la sécurité des pays du G5 Sahel

*****************

Combien de bataillons ?

La force conjointe du G5 Sahel, annoncée en février à 5 000 hommes, pourrait en compter davantage. À l’issue d’une réunion à Bamako, le 5 juin, les ministres des Affaires étrangères de l’organisation ont annoncé que les chefs des États membres souhaitaient à terme doubler ce chiffre pour le porter à 10 000 hommes. Non sans susciter des interrogations de plusieurs partenaires occidentaux au regard des capacités nationales sahéliennes, et au sein de la Minusma alors que la contribution des membres du G5S représente plus de 40 % des effectifs de cette dernière.

Écrit par
AT

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *