Close
Avez-vous trouvé cet article intéressant?

Politique

Le FACT traqué partout

Le FACT, Front pour l’alternance et la concorde au Tchad, essaye depuis 2016 de renverser le gouvernement tchadien incarné alors par le défunt président Idriss Déby Itno. En vain !

Par SD

Dernier fait d’armes, ces rebelles dirigés par Mahamat Mahdi Ali ont réussi à tuer le président Idriss Déby Itno et plusieurs de ses généraux dans des combats, le mardi 20 avril 2021.

Le FACT est basé en Libye, pays frontalier situé au nord du Tchad. Il avait traversé le Niger dans sa progression mi-avril vers la capitale N’Djamena (sud du pays). Lundi 26 avril, les rebelles du FACT ont été stoppés dans le Kanem par l’armée tchadienne, aidée dans les airs par « des vols de reconnaissance et de surveillance » de l’armée française.

Ce n’est pas la première fois que le FACT est repoussé par l’armée tchadienne. Le jour de la présidentielle, dimanche 11 avril, il avait lancé une offensive sur N’Djamena, une initiative stoppée nette par l’armée régulière.

Un véhicule équipé d’un canon antiaérien appartenant FACT capturé par l’armée nationale en avril 2021

SD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts